Evénements du 6 mai 2021

  • A cheval sur le dos des oiseaux

    20.04.2021  >  08.05.2021

    • Théâtre
    Ultime création de la collaboration entre Michael, directeur et Céline, artiste associée. Pour clôturer en beauté, Michael glisse dans les mains de Céline une carte blanche… Elle lui répond :

    Lire la suite

    J’écris À cheval sur le dos des oiseaux, un monologue pour Véronique Dumont qui raconte l’arrivée soudaine d’un nourrisson dans la vie d’une femme dite arriérée. En arrière-plan de ce texte, je cherche à m’approcher de ce que Peter Handke appelle le malheur indifférent. De Carine Bielen aussi, une femme précarisée reléguée dès l’enfance vers une filière handicapée, on pourrait dire « elle était, elle fut, elle ne fût rien ». Carine Bielen n’est pas quelqu’un qui paraît, c’est quelqu’un qui est. Elle ne pense pas le monde, elle le vit. Elle ne se révolte pas, elle s’excuse. Comme la société lui a appris à le faire. A bientôt, Céline Écriture et mise en scène : Céline Delbecq Assistanat : Delphine Peraya Scénographie et costumes : Thibaut De Coster et Charly Kleinermann Lumière : Julie Petit-Etienne Régie générale : Aurélie Perret Accompagnement dramaturgique : Jessica Gazon Habillage : Nina Juncker Lansman Éditeur, 2021. Production collective et solidaire Rideau de Bruxelles, Compagnie de la Bête Noire, Théâtre des Ilets/CDN de Montluçon, Centre culturel de Dinant, Centre culturel de Mouscron, Centre culturel de Gembloux, … (en cours) Avec l’aide et le soutien de La Chartreuse – Villeneuve lez Avignon – Centre national des écritures du spectacle.
    Lieu
    Rideau de Bruxelles
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • Birthday

    20.04.2021  >  08.05.2021

    • Théâtre
    Ed, enceint de 9 mois, vient d’arriver à la maternité. La délivrance est proche. Avec Lisa, sa femme, cadre dans une entreprise et surchargée de travail, ils ont décidé d’inverser les rôles : c’est Ed qui porte l’enfant et va donc connaitre les affres de l’accouchement en attendant sa césarienne. Il est inquiet, grognon, injuste...

    Lire la suite

    « Si j’avais su que je ne pourrais pas avoir de péridurale…» Ed, enceint de 9 mois, vient d’arriver à la maternité. La délivrance est proche. Avec Lisa, sa femme, cadre dans une entreprise et surchargée de travail, ils ont décidé d’inverser les rôles : c’est Ed qui porte l’enfant. Ed, donc, va connaitre les affres de l’accouchement en attendant sa césarienne. Il est inquiet, grognon, injuste... Et la sage-femme imperturbable et l’obstétricienne, largement débordées par les urgences médicales, ne le rassurent pas beaucoup. Autant qu’une comédie politique sur l’inversion des genres, Birthday est une vraie charge contre les préjugés, le racisme et l’hôpital public anglais, déserté, faute de moyens, par le personnel hospitalier. Birthday, de Joe Penhall a fait un succès remarquable il y a trois saisons au Royal Court à Londres, qui est, décidément, une des grandes sources d’inspiration du Poche. Nonante minutes de divertissement intelligent. Salutaire et plein de rebondissement. Financial Times - Hilarant et provocant. Merveilleusement fertile, pour ainsi dire ... Un anniversaire plein de joie. The Independant - Du théâtre élégant et très efficace. The Daily Telegraph
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • Silent Disco

    27.04.2021  >  06.05.2021

    • Théâtre
    À l’origine des projets de Gurshad Shaheman, il y a toujours la réalité comme lecture subjective du monde. Il puise son inspiration dans des récits intimes, autant le sien que celui des autres. Dans Silent disco, neuf jeunes filles et garçons, en rupture avec leur famille, se racontent.

    Lire la suite

    SOIRÉE COMPOSÉE AVEC : Hors-jeu de Geneviève Damas / Isabelle Defossé (27-30/04) La Convivialité 2 - Une société sans école de Arnaud Hoedt / Jérôme Piron (03-06/05) À l’origine des projets de Gurshad Shaheman, il y a toujours la réalité comme lecture subjective du monde. Il puise son inspiration dans des récits intimes, autant le sien que celui des autres. Dans Silent disco, neuf jeunes filles et garçons, en rupture avec leur famille, se racontent. Dans la lignée directe de ses projets précédents – Pourama Pourama et Il pourra toujours dire que c’est pour l’amour du prophète –, Silent disco interroge la construction de l’identité et l’appartenance au monde. Le spectacle se penche plus spécifiquement sur la sortie de l’adolescence, ce moment-charnière où l’intériorité est à la fois en crise et en sur-affirmation. Moment où l’on se retourne sur son enfance et réinterroge ses liens familiaux. Sur scène, neuf jeunes filles et garçons, entre 17 et 23 ans, sont équipé·e·s d’un casque et dansent sur leur propre musique. Parfois, l'un·e d’entre eux retire son casque, sort de sa bulle et vient raconter aux spectateur·rice·s des bribes de sa propre vie. Rapidement, on comprend le point commun qui rassemble ces jeunes gens : tou·te·s ont vécu une rupture avec leur famille. Violence, abandon ou désamour sont autant de motifs qui peuvent amener de force ou de gré un·e jeune à quitter le domicile parental. Chacun·e est amené·e à mettre en perspective son vécu, par le biais de l’écriture et du théâtre. Petit à petit, la parole se libère et la musique de chacun·e, ce lieu de refuge au quotidien, contamine les autres et se partage. Les récits individuels se succèdent, s’entremêlent et résonnent ensemble pour peindre au final, par petites touches, un portrait allégorique d'une certaine jeunesse.
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 17 84
    Réservation : +32 2 512 17 84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be
  • La Convivialité 2

    03.05.2021  >  06.05.2021

    • Théâtre
    Après avoir décomposé, analysé et désacralisé l’orthographe française, Arnaud Hoedt et Jérôme Piron poursuivent leur exploration de l’œuvre d’Ivan Illich et s’interrogent sur l’école. Ils jettent un regard naïf et partial, désinvolte et documenté sur ses fondements, ses valeurs et ses enjeux. Et puis ils font des blagues aussi. Plein.

    Lire la suite

    SOIRÉE COMPOSÉE AVEC Silent disco de Gurshad Shaheman Après avoir décomposé, analysé et désacralisé l’orthographe française, Arnaud Hoedt et Jérôme Piron poursuivent leur exploration de l’œuvre d’Ivan Illich et s’interrogent sur l’école. Ils jettent un regard naïf et partial, désinvolte et documenté sur ses fondements, ses valeurs et ses enjeux. Et puis ils font des blagues aussi. Plein. Il y a les pédagogues compétents, les profs qui aiment leurs élèves et dont la personnalité est une leçon à elle seule, les directeurs d’école qui luttent chaque jour jusqu’à l’épuisement, les parents impliqués, les élèves inspirants. On ne parlera pas d’eux. Qu’est-ce qu’on perd si on détruit l’école ? Entièrement. Complètement. Qu’on fait table rase. Qu’on passe les chars et qu’on répand le sel. Pour que rien ne repousse à cet endroit. Jamais. Et ensuite, on verra… Arnaud Hoedt & Jérôme Piron
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 17 84
    Réservation : +32 2 512 17 84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be
  • EXTREME / MALECANE

    04.05.2021  >  08.05.2021

    • Théâtre
    Depuis plusieurs années, l’Europe connaît une résurgence des partis nationalistes. En France, Italie, Allemagne, Espagne, Belgique, Hongrie, Grèce des groupes politiques prônent un discours identitaire au relent populiste. Parmi les sympathisants de ces idées d’extrême droite, des jeunes, parfois très jeunes, qui prêtent le flanc à des prises de position hier encore dénoncées. Paola Pisciottano, metteuse en scène italienne formée notamment à l’INSAS, s’interroge sur l’adhésion de la jeunesse européenne à certains idéaux. Pendant trois ans elle a conduit une recherche à travers quatre pays questionnant le sentiment de vide auquel ces mouvements politiques tentent de donner une réponse. Avec EXTREME / MALECANE elle s’y penche de l’intérieur, en multipliant les rencontres et les interviews qu’elle écoute sans juger. « Ma démarche est de tenter d'aller au-delà de l'analyse politique pour pouvoir saisir les aspects liés à l’expérience, au sentiment d’appartenance et à l’émotivité́ qui sont à la base de la diffusion des mouvements intégristes ». Cette matière documentaire est livrée à quatre interprètes issus d’un pays en prise avec la montée des extrémismes. Leur propre vécu se mêle aux paroles des jeunes interviewés ainsi qu'à des matériaux provenant d’internet. Dans une esthétique brute, les quatre acteurs retracent le mouvement qui a amené à l’Histoire récente.   08.05.2021 – 16:00 – Salle Jacques Huisman Rencontres EUROPE ? Redéfinir la promesse Européenne En collaboration avec l’Institut d’Etudes Européennes, Université Libre de Bruxelles. → La programmation complète sera disponible début février 2021 sur www.iee-ulb.eu

    Lire la suite

    Depuis plusieurs années, l’Europe connaît une résurgence des partis nationalistes. En France, Italie, Allemagne, Espagne, Belgique, Hongrie, Grèce des groupes politiques prônent un discours identitaire au relent populiste. Parmi les sympathisants de ces idées d’extrême droite, des jeunes, parfois très jeunes, qui prêtent le flanc à des prises de position hier encore dénoncées. Paola Pisciottano, metteuse en scène italienne formée notamment à l’INSAS, s’interroge sur l’adhésion de la jeunesse européenne à certains idéaux. Pendant trois ans elle a conduit une recherche à travers quatre pays questionnant le sentiment de vide auquel ces mouvements politiques tentent de donner une réponse. Avec EXTREME / MALECANE elle s’y penche de l’intérieur, en multipliant les rencontres et les interviews qu’elle écoute sans juger. « Ma démarche est de tenter d'aller au-delà de l'analyse politique pour pouvoir saisir les aspects liés à l’expérience, au sentiment d’appartenance et à l’émotivité́ qui sont à la base de la diffusion des mouvements intégristes ». Cette matière documentaire est livrée à quatre interprètes issus d’un pays en prise avec la montée des extrémismes. Leur propre vécu se mêle aux paroles des jeunes interviewés ainsi qu'à des matériaux provenant d’internet. Dans une esthétique brute, les quatre acteurs retracent le mouvement qui a amené à l’Histoire récente.   08.05.2021 – 16:00 – Salle Jacques Huisman Rencontres EUROPE ? Redéfinir la promesse Européenne En collaboration avec l’Institut d’Etudes Européennes, Université Libre de Bruxelles. → La programmation complète sera disponible début février 2021 sur www.iee-ulb.eu
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Le Dernier salut

    05.05.2021  >  15.05.2021

    • Théâtre
    Jean-Pierre Baudson, Alfredo Cañavate et Patrick Donnay sont les trois derniers comédiens permanents du Théâtre National. Les témoins d’une époque et d’un statut : ceux d’artistes assurés de pouvoir travailler sans s’inquiéter du lendemain. 35 années de rencontres. 35 années égrenées de souvenirs, de textes magnifiques et très peu de regrets en somme. Pour souligner cette collaboration exceptionnelle, Fabrice Murgia a sollicité l’imaginaire de Nicolas Buysse. Pour trois interprètes atypiques, spectacle atypique ! C’est à une prestation hors les murs que le trio nous convie sous la houlette d’un metteur en scène qui affectionne les aléas de la cité. Entre émotions et espièglerie, ils ravivent la mémoire. Elle se faufile dans les anecdotes savoureuses, les chansons, les poèmes, les monologues revisités avec une maîtrise qui rappelle l’art de nos frais pensionnés. Même la liste nécrologique prête à sourire. Mais qu’on ne s’y trompe pas. Le Dernier salut ne met en aucune manière fin à leur carrière. Il clôt tout au plus un contrat lié à l’institution. Le goût du théâtre demeure intact. Celui de jouer en est vivifié. Et nous de conclure : dans ce monde qui prend parfois la jeunesse pour une vertu, ce Dernier salut rappelle que l’âge est un allié pour qui traverse le temps avec curiosité.

    Lire la suite

    Jean-Pierre Baudson, Alfredo Cañavate et Patrick Donnay sont les trois derniers comédiens permanents du Théâtre National. Les témoins d’une époque et d’un statut : ceux d’artistes assurés de pouvoir travailler sans s’inquiéter du lendemain. 35 années de rencontres. 35 années égrenées de souvenirs, de textes magnifiques et très peu de regrets en somme. Pour souligner cette collaboration exceptionnelle, Fabrice Murgia a sollicité l’imaginaire de Nicolas Buysse. Pour trois interprètes atypiques, spectacle atypique ! C’est à une prestation hors les murs que le trio nous convie sous la houlette d’un metteur en scène qui affectionne les aléas de la cité. Entre émotions et espièglerie, ils ravivent la mémoire. Elle se faufile dans les anecdotes savoureuses, les chansons, les poèmes, les monologues revisités avec une maîtrise qui rappelle l’art de nos frais pensionnés. Même la liste nécrologique prête à sourire. Mais qu’on ne s’y trompe pas. Le Dernier salut ne met en aucune manière fin à leur carrière. Il clôt tout au plus un contrat lié à l’institution. Le goût du théâtre demeure intact. Celui de jouer en est vivifié. Et nous de conclure : dans ce monde qui prend parfois la jeunesse pour une vertu, ce Dernier salut rappelle que l’âge est un allié pour qui traverse le temps avec curiosité.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • The Quest

    05.05.2021  >  09.05.2021

    • Spectacle
    À la croisée du stand-up, de l’absurde et du drame existentiel, Cédric Eeckhout épingle de manière obsessionnelle les similitudes qui unissent son destin à celui du vaste continent politique et économique; il croise la petite et la grande histoire. Pour lui, des dates importantes de son existence correspondent étrangement à des épisodes déterminants de l’Europe Unie. Même son nom s’affiche en clin d’œil au vu de ses initiales : CE ! D’une part son histoire, comédien de 40 ans, en quête d’un amour éternel, marqué dès son plus jeune âge par la séparation de sa mère wallonne et de son père flamand. Et d’autre part, celle de l’Union européenne, dont les fondements sont aujourd’hui menacés par des montées de nationalisme et sa possible fracture. Au gré de ses interrogations intimes, le comédien s’arrête sur le morcellement de l’Europe, questionne les effets ambivalents du néolibéralisme... Et se penche sur son berceau : il est le fruit d’une rencontre entre le Nord et le Sud de la Belgique qui, au terme de 18 ans d’union, a prêté le flanc au divorce. Le sort de l’Union européenne sera-t-il plus favorable ? Se présentant tel un chevalier du 21e siècle en armure de protection et de combat, il est accompagné dans sa quête de sa maman et de son chat Jésus. Avec eux, il est parti en Hollande, en Suède, en Hongrie… mais également en Flandre et en Wallonie, questionner nos contemporains sur ses réflexions intimes et politiques autour des thèmes de la famille et de l’Europe. Ensemble, ils ont rencontré et interrogé tantôt des personnes clé de l’avenir européen, des intellectuels, des politiciens, des artistes mais aussi de simples concitoyens européens, ou encore des membres de la famille de Cédric.   08.05.2021 – 16:00 – Salle Jacques Huisman Rencontres EUROPE ? Redéfinir la promesse européenne En collaboration avec l’Institut d’Etudes Européennes, Université Libre de Bruxelles. → La programmation complète sera disponible début février 2021 sur www.iee-ulb.eu

    Lire la suite

    À la croisée du stand-up, de l’absurde et du drame existentiel, Cédric Eeckhout épingle de manière obsessionnelle les similitudes qui unissent son destin à celui du vaste continent politique et économique; il croise la petite et la grande histoire. Pour lui, des dates importantes de son existence correspondent étrangement à des épisodes déterminants de l’Europe Unie. Même son nom s’affiche en clin d’œil au vu de ses initiales : CE ! D’une part son histoire, comédien de 40 ans, en quête d’un amour éternel, marqué dès son plus jeune âge par la séparation de sa mère wallonne et de son père flamand. Et d’autre part, celle de l’Union européenne, dont les fondements sont aujourd’hui menacés par des montées de nationalisme et sa possible fracture. Au gré de ses interrogations intimes, le comédien s’arrête sur le morcellement de l’Europe, questionne les effets ambivalents du néolibéralisme... Et se penche sur son berceau : il est le fruit d’une rencontre entre le Nord et le Sud de la Belgique qui, au terme de 18 ans d’union, a prêté le flanc au divorce. Le sort de l’Union européenne sera-t-il plus favorable ? Se présentant tel un chevalier du 21e siècle en armure de protection et de combat, il est accompagné dans sa quête de sa maman et de son chat Jésus. Avec eux, il est parti en Hollande, en Suède, en Hongrie… mais également en Flandre et en Wallonie, questionner nos contemporains sur ses réflexions intimes et politiques autour des thèmes de la famille et de l’Europe. Ensemble, ils ont rencontré et interrogé tantôt des personnes clé de l’avenir européen, des intellectuels, des politiciens, des artistes mais aussi de simples concitoyens européens, ou encore des membres de la famille de Cédric.   08.05.2021 – 16:00 – Salle Jacques Huisman Rencontres EUROPE ? Redéfinir la promesse européenne En collaboration avec l’Institut d’Etudes Européennes, Université Libre de Bruxelles. → La programmation complète sera disponible début février 2021 sur www.iee-ulb.eu
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be