Evénements du 10 septembre 2020

  • "Seules à Berlin" de Nicolas Juncker

    24.06.2020  >  13.09.2020

    • Exposition

    Lire la suite

    Inspiré de deux témoignages, le nouvel album de Nicolas Juncker est une histoire forte. Comme le montre la sélection de planches originales, l’auteur associe crayons, lavis et fusain pour restituer avec justesse l’ambiance accablante de Berlin à la fin de la seconde guerre mondiale. Sous les bombardements, entre inquiétudes des uns et espoirs des autres, l’auteur varie les angles d’approche et les vécus pour enrichir le propos. À travers le parcours de deux femmes, il reconstitue l’ambivalence d’une époque, où la violence est omniprésente et multiforme. La haine et le fascisme ont sévi, laissant derrière eux beaucoup de peur et de désarroi. Comme le dit l’un des protagonistes : « plus rien ne sera comme avant », mais il faudra pourtant bien continuer à vivre… L’auteur signe ici un récit sensible et marquant que le CBBD est heureux de partager avec ses visiteurs. Mélanie Andrieu, Centre Belge de la Bande Dessinée
    Lieu
    Musée de la Bande Dessinée
    Rue des Sables, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 19 80
    visit@cbbd.be
    http://www.cbbd.be
  • Monsieur Optimiste

    01.08.2020  >  23.09.2020

    • Théâtre
    De son père, il avait l’image d’un pharmacien de quartier installé dans une vie « sans histoire ». Derrière l’homme respectable et tranquille, le fils découvre un père résistant, un aventurier, un Don Quichotte original et audacieux. Et une mère aussi courageuse que discrètement fantasque.

    Lire la suite

    De son père, il avait l’image d’un pharmacien de quartier installé dans une vie « sans histoire ». Et cependant, à la disparition de ses parents, en rangeant leurs tiroirs, que ne trouve-t-il pas ? Derrière l’homme respectable et tranquille, le fils découvre un père résistant, un aventurier, un Don Quichotte original et audacieux. Et une mère aussi courageuse que discrètement fantasque. À deux, ils déploieront une imagination débridée pour échapper aux nazis et plus tard, à la sureté de l’état… Alain Berenboom, l’auteur, retourne à ses racines sur les pas de son père, cet homme aux facettes contradictoires. Ce « mauvais juif » lecteur de la bible, nostalgique d’une Pologne idéalisée, rêveur de Terre Promise et de kibboutz. Ce réfugié qui aimait tant cette Belgique qui l’avait accueilli.… Ce merveilleux et indéfectible optimiste. Décalquant l’humour de l’auteur, Christine Delmotte restitue le « Monsieur optimiste » du roman (prix Rossel 2013) avec une loyauté sans faille. Servie par deux comédiens magnifiques qui incarnent Chaïm et Rebecca en orfèvre du jeu. Ils nous relatent l’existence incroyable de ces personnes qui se sont tues, épargnant à leur fils le récit d’une histoire indicible, et espérant faire de lui, un vrai petit « belge ». Le Théâtre Le Public et le Festival Bruxellons ! s’associent pour ouvrir une parenthèse inattendue et imaginer nos retrouvailles au coeur de l’été au Château du Karreveld : « Prenons l’air ! » Tout sera pensé et aménagé au mieux, et nous serons à tout moment attentifs aux nouvelles directives, pour vous permettre de passer des soirées en toute sécurité. Une création de la Compagnie Biloxi 48, en coproduction avec le Théâtre Des Martyrs. Avec l’aide de la Commission Communautaire Française et le Ministère de la Communauté Française – Direction Générale de la Culture, Service Théâtre. Avec le soutien de la Communauté Française.
    Lieu
    Château du Karreveld
    Avenue Jean de la Hoese, 3
    1080 Molenbeek-Saint-Jean
    http://www.cbbd.be
  • Le quartier Flagey

    02.08.2020  >  13.09.2020

    • Visites Guidées
    Au croisement de la vallée du Maelbeek et de la chaussée d’Ixelles, la place Flagey occupe l’emplacement d’un ancien étang asséché.

    Lire la suite

    Au croisement de la vallée du Maelbeek et de la chaussée d’Ixelles, la place Flagey occupe l’emplacement d’un ancien étang asséché. Si le Maelbeek, ce cours d’eau aujourd’hui enterré, fait encore reparler de lui lors de fortes pluies, les noms des rues, quant à eux, nous rappellent la présence de nombreuses brasseries dans ce qui fut le coeur de l’ancien village d’Ixelles. La place, telle que nous la connaissons, a été aménagée dans les années 1930, autour du «Paquebot», édifice emblématique dessiné par Joseph Diongre pour l’Institut national de radiodiffusion. Elle fait le lien entre des univers urbains aussi différents qu’intéressants. Cette promenade part à la découverte d’un quartier pas comme les autres.
    Lieu
    Place Fernand Cocq
    Place Fernand Cocq
    1050 Ixelles
    http://www.cbbd.be