Evénements du 28 mai 2020

  • Bella Figura

    19.05.2020  >  27.06.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    Boris n’a rien trouvé de mieux que d’emmener sa maitresse dans un restaurant recommandé par sa femme. Ils se disputent et en faisant marche arrière, il renverse Yvonne, la belle-mère de la meilleure amie de sa femme (vous me suivez ?). En partant d’une situation anecdotique, se déroule le fil d’une tragi-comédie de la catastrophe. Faire « bonne figure » est le dernier rempart, mais très vite les émotions l’emportent sur la bienséance, et la soirée tourne au carnage. Yasmina Reza prend un malin plaisir à faire tomber les masques et personne ne sortira indemne d’un jeu social et amoureux à la cruauté ordinaire. C’est tragique, impitoyable et on rit aux éclats. Reza l’inclassable, pose un regard lucide sur les faiblesses et l’hypocrisie de nos sociétés bourgeoises, et, sans concession, se plait à traquer le drame des êtres sous le vernis de la bonne convenance. Une fois encore, l’autrice fait mouche et creuse l’inanité de ces vies, où les coucheries d’un soir constituent le summum de l’aventure et de la transgression. Et l’on éprouve de la tendresse pour ces personnages emportés dans la grande farandole de leurs émotions, totalement dépassés par des évènements sans importance dont ils font tout un pataquès ! Après avoir mis en scène avec grand succès « Le Dieu du carnage », Michel Kacenelenbogen remet le couvert, et découvre sous cette « Bella Figura », une comédie faussement légère et hautement explosive. UNE COPRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC ET DE L’ATELIER JEAN VILAR. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo affiche © Gaël Maleux.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Ménopausées

    19.05.2020  >  20.06.2020

    • Théâtre
    Après Les Monologues du Vagin et Volcan, le Poche continue son exploration du genre féminin avec Ménopausées. Toujours avec une grande sensibilité, de manière ludique, touchante et souvent drôle. Gros succès de la saison dernière !

    Lire la suite

    Créé à partir d’une cinquantaine de témoignages de femmes d’ici et d’ailleurs –mères de famille, artistes, sportives, rêveuses, pdg …-, voici enfin Ménopausées. Un spectacle pour être ensemble, libérer la parole, rire, dire ce qu’on ne pouvait pas dire, montrer ce que l’on cachait jusqu’ici : rides, coups de chaud, pression sociale… Avec les premiers signes de vieillesse, avec les outrages du temps sur la peau, le corps et le cœur vient probablement le temps des bilans. Qu’ai-je fait de ma vie ? Au Poche, nous pensons que chaque vie est un chef d’œuvre ; et que si le sujet de la ménopause nous embarrasse, il l’est à l’image des tabous qu’il induit et dont les femmes ont à s’affranchir. Les femmes bien entendu, mais aussi les hommes qui les accompagnent, car le spectacle leur est également destiné. Après Les Monologues du Vagin et Volcan, le Poche continue son exploration du genre féminin avec Ménopausées. Toujours avec une grande sensibilité, de manière ludique, touchante et souvent drôle. Un spectacle feel-good ! Le Soir *** Les auteures ont pris le parti de dire les choses sans détours, sans complexes de façon rafraîchissante, fine et intelligente! Qu'est-ce que ça fait du bien! La Libre Belgique Grâce à sa grande tendresse et à sa drôlerie dédramatisante le spectacle englobe au mieux ce sujet encore trop peu abordé. Parlez-en! Focus vif
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • Rencontres.com

    21.05.2020  >  29.05.2020

    • Théâtre
    Aimer, du virtuel au réel Rencontrer quelqu’un en ligne, dans la sécurité et la stérilité virtuelle. Choisir son partenaire comme on achète sur Amazon. Juger. Comparer. Désirer. Oser la rencontre réelle et prendre le risque de se confronter à la réalité. Deux comédiens décortiquent avec humour et sincérité l’amour 2.0. Ses fantasmes, ses excitations, ses échecs et ses charmantes surprises.

    Lire la suite

    Rencontrer quelqu’un en ligne. Aborder un.e inconnu.e dans la sécurité et la stérilité virtuelle. Choisir son partenaire comme on achète sur Amazon. Juger. Comparer. Désirer. Oser passer le pas de la rencontre réelle. Prendre le risque de se confronter à la réalité. Deux comédiens décortiquent avec humour et sincérité les rouages de l’amour 2.0. Ses fantasmes, ses désillusions, ses angoisses, ses excitations, ses échecs et ses charmantes surprises.
    Lieu
    L'improviste
    rue de Fierlant, 120
    1190 Forest
    http://www.improviste.be/
  • Mal – Embriaguez Divina

    27.05.2020  >  30.05.2020

    • Spectacle
    Mouvements éclatés, percussions, visages déformés et rythme effréné : la danse de Marlene Monteiro Freitas est un univers de métamorphose et de surdétermination, qui à la fois bouleverse le public par son incroyable puissance, et permet de creuser au plus profond de l’intimité de la nature humaine. Dans sa nouvelle création Mal — Embriaguez Divina, elle propose une performance intense qui donne corps à la fascination humaine pour le mal et le malaise. Longtemps le mal fut incarné sous la figure du Diable, connue dans d’autres traditions comme l’Antéchrist, Satan, Léviathan ou Lucifer. Il était associé à l’image du/de la sorcière, du/de la magicien(ne), de la femme, de l’animal, de l’hybride et du/de la mutant(e) etc. C’est le point de départ du Mal de Marlene Monteiro Freitas. Un groupe, présenté sous forme de chœur installé dans une tribune, est en proie à de sinistres visions, des témoignages toxiques, des impressions bactériennes, des faits pourris. C’est une chorégraphie où le Mal lui-même se déplace au sein de ses propres références, à la croisée du discours religieux, moral, éthique, politique et judiciaire. Après le succès mondial de Bacchantes, Marlene Monteiro Freitas revient à Bruxelles – sur la grande scène du Théâtre National – avec un travail chorégraphique unique et énergique.

    Lire la suite

    Mouvements éclatés, percussions, visages déformés et rythme effréné : la danse de Marlene Monteiro Freitas est un univers de métamorphose et de surdétermination, qui à la fois bouleverse le public par son incroyable puissance, et permet de creuser au plus profond de l’intimité de la nature humaine. Dans sa nouvelle création Mal — Embriaguez Divina, elle propose une performance intense qui donne corps à la fascination humaine pour le mal et le malaise. Longtemps le mal fut incarné sous la figure du Diable, connue dans d’autres traditions comme l’Antéchrist, Satan, Léviathan ou Lucifer. Il était associé à l’image du/de la sorcière, du/de la magicien(ne), de la femme, de l’animal, de l’hybride et du/de la mutant(e) etc. C’est le point de départ du Mal de Marlene Monteiro Freitas. Un groupe, présenté sous forme de chœur installé dans une tribune, est en proie à de sinistres visions, des témoignages toxiques, des impressions bactériennes, des faits pourris. C’est une chorégraphie où le Mal lui-même se déplace au sein de ses propres références, à la croisée du discours religieux, moral, éthique, politique et judiciaire. Après le succès mondial de Bacchantes, Marlene Monteiro Freitas revient à Bruxelles – sur la grande scène du Théâtre National – avec un travail chorégraphique unique et énergique.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Rauschen

    27.05.2020  >  30.05.2020

    • Spectacle
    Une société qui, enfermée dans le paysage de ses espaces de vie parfaits, a perdu de vue le monde

    Lire la suite

    Pour son nouveau projet, Sacha Waltz se penche sur une société qui, enfermée dans le paysage de ses espaces de vie parfaits, a perdu de vue le monde. Sa chorégraphie pour douze danseurs aboutit à un processus révélateur. David Finn, le créateur lumière avec lequel elle a déjà travaillé précédemment pour ses formidables productions d’opéra, éclaire le plateau blanc comme neige de structures lumineuses animées. Bernd Skodzig, l’homme qui habille avec justesse les créations chorégraphiques de Sacha Waltz depuis de longues années, conçoit les costumes.
    Lieu
    KVS
    Quai aux Pierres de Taille, 7
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 210 11 12
    Réservation : +32 2 210 11 12
    info@kvs.be
    http://www.kvs.be
  • on Antiphilosophy - Boris Groys

    28.05.2020

    • Conférences et congrès
    Attention: cette conférence est annulée afin d’éviter la propagation du nouveau coronavirus. Critique d’art, théoricien des médias et philosophe Boris Groys fera valoir que l’objectif de l’« antiphilosophie » moderne n’est pas de poursuivre l’universalité de la pensée, mais de proposer à sa place l’universalité de la vie, des forces matérielles, des pratiques sociales, des passions et des expériences – angoisse, vitalité, extase, don, révolution, rire ou « illumination profane » – ce qu’il exposera en se référant à des penseurs allant de Kierkegaard à Derrida, de Nietzsche à Benjamin.

    Lire la suite

    Attention: cette conférence est annulée afin d’éviter la propagation du nouveau coronavirus. Sous le dénominateur Hyperpresent, différents penseur.se.s contemporain.e.s offrent chacun.e une conférence sur un nouveau concept qu’ils ont eux-mêmes ou elles-mêmes élaboré. Ensuite, il ou elle engage la discussion avec le philosophe Laurent de Sutter, qui a programmé cette série. La philosophie est traditionnellement comprise comme la recherche de vérités universelles, et les philosophes sont censés transmettre ces vérités au-delà des limites de leur propre culture. Mais aujourd’hui, nous sommes devenus sceptiques quant à la capacité d’un philosophe individuel à s’engager dans une « pensée universelle », de sorte que la philosophie semble capituler face au relativisme culturel. Boris Groys fera valoir que l’objectif de l’« antiphilosophie » moderne n’est pas de poursuivre l’universalité de la pensée, mais de proposer à sa place l’universalité de la vie, des forces matérielles, des pratiques sociales, des passions et des expériences – angoisse, vitalité, extase, don, révolution, rire ou « illumination profane » – ce qu’il exposera en se référant à des penseurs allant de Kierkegaard à Derrida, de Nietzsche à Benjamin. • Boris Groys est critique d’art, théoricien des médias et philosophe. Il est professeur à NYU. Ses travaux se penchent sur l’exploration du lien entre socialisme, modernisme, art contemporain, médias et technologie. In the Flow est son livre le plus récent.
    Lieu
    Kaaitheater
    square Sainctelette, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 201 59 59
    Réservation : +32 2 201 59 59
    info@kaaitheater.be
    http://www.kaaitheater.be
  • Atelier Graphoui

    28.05.2020

    • Cinéma
    Collectif de cinéastes, atelier de production audiovisuelle et centre d’expression et de créativité reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’Atelier Graphoui est un laboratoire de sons et d’images actif dans la production et la formation depuis 1979.

    Lire la suite

    Collectif de cinéastes, atelier de production audiovisuelle et centre d’expression et de créativité reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’Atelier Graphoui est un laboratoire de sons et d’images actif dans la production et la formation depuis 1979. Partant de sa pratique du cinéma d’animation, l’atelier développe un travail de réalisation, de production et de réflexion sur le langage audiovisuel, brouillant les frontières entre film d’animation, documentaire, film expérimental, documents audio-phoniques ou installations vidéo. Les films choisis illustrent la complexité de cette création. Flagey, Cinematek, Cinergie € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Le Médecin malgré lui

    28.05.2020  >  31.05.2020

    • Théâtre
    Une comédie de Molière, proche de la farce et du sketch qui donnera autant de plaisir aux acteurs qu’aux spectateurs. Gags, numéros d’acteurs, quiproquos, ruses et personnages jouissifs se succèdent à un rythme d’enfer dans le langage savoureux du père du théâtre français ! Avec, en prime, quelques airs de l'opéra de Gounod.

    Lire la suite

    Vous aimez le théâtre ? Alors vous aimez Molière ! Vous n’aimez pas le théâtre ?? Avec Molière, vous l’aimerez !! Rien de va plus entre Martine et Sganarelle ! Au sein du couple, le bras de fer a commencé, Sganarelle bat sa femme mais notre homme ne sait pas encore qu’elle lui prépare une vengeance raffinée : l’obliger à jouer le médecin sous peine d’être battu… à coups de bâtons ! Contre toute attente, notre homme trouve la répartie nécessaire pour se sortir des situations les plus inextricables. Comment faire, par exemple, pour redonner la parole à une jeune fille qui refuse de parler tant qu’on ne lui laissera pas choisir son mari ! Est-ce la fille qu’il faut guérir ? Ou son père préoccupé uniquement par sa propre bourse ??
    Lieu
    Le Kap.L - Centre civique de Kapelleveld
    Avenue Albert Dumont, 10
    1200 Woluwe-Saint-Lambert
    Tél : +32 477 03 27 20
    Réservation : +32 477 03 27 20
    http://www.flagey.be