Evénements du 8 mai 2020

  • ANNULÉ - Une cérémonie

    28.04.2020  >  09.05.2020

    • Théâtre
    Le Raoul Collectif s’inscrit dans un interminable, inépuisable cheminement et chaque spectacle est comme l’arrêt sur image d’un imaginaire fécond, d’une lutte insatiable au service d’une sensibilité artistique et politique commune. Le temps est pour lui un allié, incompressible et intimement lié au voyage. La lenteur est une revendication, l’utopie, le sceau de ses armoiries. Voici dix ans que Romain David, Jérôme de Falloise, David Murgia, Benoît Piret et Jean-Baptiste Szézot sont compagnons de route, frères d’armes de théâtre et de musique. Après Le Signal du promeneur (2012), Rumeur et petits jours (2015), le troisième opus se dessine au loin. C’est peut-être à une cérémonie que nous sommes invités. Une cérémonie qui cherche ses règles et ses formes, qui hésite sur ses costumes et son protocole. On y devine l’histoire fantasmée d’un groupe en quête d’absolu, trimbalant ses idéaux, ses rêves et ses instruments de musique. On ne sera pas surpris qu’au cœur de ce nouveau spectacle, pointe la figure de Don Quichotte. La quête inexorable de sens donnera tout le relief à cette nouvelle production. Patience donc, nos chevaliers errants sont en chemin.

    Lire la suite

    Le Raoul Collectif s’inscrit dans un interminable, inépuisable cheminement et chaque spectacle est comme l’arrêt sur image d’un imaginaire fécond, d’une lutte insatiable au service d’une sensibilité artistique et politique commune. Le temps est pour lui un allié, incompressible et intimement lié au voyage. La lenteur est une revendication, l’utopie, le sceau de ses armoiries. Voici dix ans que Romain David, Jérôme de Falloise, David Murgia, Benoît Piret et Jean-Baptiste Szézot sont compagnons de route, frères d’armes de théâtre et de musique. Après Le Signal du promeneur (2012), Rumeur et petits jours (2015), le troisième opus se dessine au loin. C’est peut-être à une cérémonie que nous sommes invités. Une cérémonie qui cherche ses règles et ses formes, qui hésite sur ses costumes et son protocole. On y devine l’histoire fantasmée d’un groupe en quête d’absolu, trimbalant ses idéaux, ses rêves et ses instruments de musique. On ne sera pas surpris qu’au cœur de ce nouveau spectacle, pointe la figure de Don Quichotte. La quête inexorable de sens donnera tout le relief à cette nouvelle production. Patience donc, nos chevaliers errants sont en chemin.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Alex Vizorek : Tome 2

    29.04.2020  >  30.05.2020

    • Théâtre
    Magritte, Molière et TTO

    Lire la suite

    Il a fini par nous entendre ! Dix ans qu’il se traînait (avec beaucoup d’élégance, ne vous méprenez pas) son premier one man show « Alex Vizorek est une oeuvre d’art » : il était un petit peu temps de passer à la suite. Et cocorico, le Viz’ a choisi le TTO pour créer son nouveau spectacle en exclusivité interplanétaire. Comme pour le premier, il espère que nous en sortions repus, bidonnés et un peu plus cultivés sans doute. Pendant dix ans, Alex Vizorek vous a ouvert les yeux sur l’Art, mais il lui reste encore beaucoup de sujets à vous transmettre. Nous sommes ravis de revoir parmi nous le comédien le plus prolifique (et, il faut bien le dire, le plus outrageusement sympathique) du paysage audiovisuel franco-belge.
    Lieu
    TTO - Théâtre de la Toison d'Or
    Galerie de la Toison d'Or, 396
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 510 05 10
    Réservation : +32 2 510 05 10
    info@ttotheatre.be
    http://www.ttotheatre.be
  • Ça n’arrive pas qu’aux autres

    05.05.2020  >  21.06.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    Voici une visite immobilière qui vire au cauchemar. Alors, si vous prévoyez d’acheter une maison prochainement, évitez ce spectacle. Parce qu’effectivement ça n’arrive pas qu’aux autres ! Mais, si vous avez besoin de vous détendre, de vous aérez les neurones : par ici la visite, ce spectacle est pour vous. Quand ils débarquent pour la découverte de la maison normande de leurs rêves, deux bobos parisiens très bon chic bon genre, sont reçus par un couple déjanté de proprios un peu beaufs, qui les invitent à prendre un apéro très, très arrosé… et leur feront vivre une soirée d’enfer : « Faut bien un peu de tragique pour qu’on se croie heureux ». Voici la rencontre explosive de deux couples qui n’auraient jamais dû se rencontrer, de deux mondes incompatibles qui vont se provoquer l’un l’autre au petit jeu de : « C’est qui qui est le plus heureux des deux ? » Une pièce débordante de bonne humeur et complètement barrée. C’est foutraque, cru, osé. Des personnages qui perdent toute retenue et partent en vrille, des acteurs ébouriffants, une mise en scène explosive, le tout au service de ce qui aurait pu être la visite tranquille d’une maison de campagne, mais qui part en sucette et se termine en apothéose. Au propre comme au figuré : ça va déménager ! UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo affiche © Gaël Maleux.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • La convivialité

    05.05.2020  >  20.06.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    Spectacle à voir en famille dès 12 ans Pour ne pas trop dévoiler, car le mystère fait partie du plaisir de la découverte, mais qu’il faut quand même bien qu’on vous en dise un mot, débutons par un rébus : mon premier est comme le silence, mon second est le contraire de tard, mon troisième est un graffiti et mon tout est affaire d’écriture… Disons aussi : un moine copiste, des petites saucisses, un tatouage, un hibou, Albert Einstein et la pataphysique. Soyez confiants, nous vous convions à une soirée entre amis, où sera mis au pilori un dogme qui s’ignore, lié à l’enfance. Un dogme qui détermine notre rapport à la culture et à la tradition. Passion pour les uns, chemin de croix pour les autres, il est sacré pour tous. Et pourtant, il ne s’agit peut-être que d’un énorme malentendu. Tout le monde a un avis sur la question. Alors, vous avez trouvé ? Non ? Pour le savoir, il faudra venir voir. Alors, prenez vos bics quatre couleurs, sortez de la marge, emmenez vos grands enfants, on va s’amuser à déboulonner l’un des piliers de notre savoir. C’est interpellant, décomplexant, instructif, drôle et vivifiant. Tout ça à la fois. Après avoir bourlingué, nos deux comparses reviennent au Public pour une salutaire remise en question à mettre entre toutes les oreilles. Suivi d’un débat, ce spectacle intelligent et bienveillant nous fait sourire tout en mettant à mal nos certitudes. UNE CRÉATION DE LA COMPAGNIE CHANTAL & BERNADETTE. EN COPRODUCTION AVEC LE THÉÂTRE NATIONAL/BRUXELLES ET L’ANCRE/CHARLEROI. AVEC LE SOUTIEN DU THÉÂTRE LA CITÉ /MARSEILLE, DE LA BELLONE/BRUXELLES, DE LA COMPAGNIE LA ZOUZE/ MARSEILLE ET DU SERVICE DE LA LANGUE FRANÇAISE DE LA FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES. AVEC L’AIDE DU MINISTÈRE DE LA FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES (SERVICE DU THÉÂTRE). AVEC LE SOUTIEN DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo affiche © Gaël Maleux.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • Nosferatu, fantôme de la nuit

    05.05.2020  >  30.05.2020

    • Cinéma
    Les pratiques sanguinaires du comte Dracula venu s'installer dans un village d'Allemagne par amour pour une belle, et le sacrifice volontaire de celle-ci pour mettre fin à la progression du vampire.

    Lire la suite

    Les pratiques sanguinaires du comte Dracula venu s'installer dans un village d'Allemagne par amour pour une belle, et le sacrifice volontaire de celle-ci pour mettre fin à la progression du vampire. Un remake du classique de Murnau, revu et corrigé en couleurs morbides par le tandem Herzog/Kinski. Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Lili Marleen

    05.05.2020  >  30.05.2020

    • Cinéma
    L’histoire d’une chanson, succès durant la période nazie et de son interprète.

    Lire la suite

    L’histoire d’une chanson, succès durant la période nazie et de son interprète. Le plus gros budget d’un Fassbinder héritier de Douglas Sirk pour un mélo produit par l’ancien caméraman de Leni Riefenstahl - où la nostalgie rétro de la mise en scène devient un écho direct à l’ambiguïté du propos. Flagey, Cinematek € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • ANNULÉ - L.U.C.A.

    05.05.2020  >  16.05.2020

    • Théâtre
    Pourquoi la question « d’où viens-tu ? » est-elle bien moins anodine qu’il n’y paraît ? Quel réflexe défensif se cache derrière cette question banale ? Quelles sont les différences et les similitudes entre les migrations d’hier et celles d’aujourd’hui ? Que partagent les anciens et les nouveaux migrants ? Les migrations sont-elles comparables ? Avoir été soi-même immigré prémunit-il contre le repli identitaire ? Pour fouiller ces interrogations qui cristallisent tous les enjeux du débat sur l’identité et les origines, Hervé Guerrisi et Grégory Carnoli, deux acteurs petit-fils de migrants, réunissent des récits et des témoignages pour les passer au tamis de la science. Le résultat est un objet scénique original, entre théâtre documentaire, conférence caustique et espace de résistance. Une invitation au voyage à travers les histoires familiales et celles de nos flux migratoires… à la recherche de notre ancêtre commun, cette cellule dont nous descendons tous puisque toutes les espèces vivantes en sont issues : L.U.C.A.

    Lire la suite

    Pourquoi la question « d’où viens-tu ? » est-elle bien moins anodine qu’il n’y paraît ? Quel réflexe défensif se cache derrière cette question banale ? Quelles sont les différences et les similitudes entre les migrations d’hier et celles d’aujourd’hui ? Que partagent les anciens et les nouveaux migrants ? Les migrations sont-elles comparables ? Avoir été soi-même immigré prémunit-il contre le repli identitaire ? Pour fouiller ces interrogations qui cristallisent tous les enjeux du débat sur l’identité et les origines, Hervé Guerrisi et Grégory Carnoli, deux acteurs petit-fils de migrants, réunissent des récits et des témoignages pour les passer au tamis de la science. Le résultat est un objet scénique original, entre théâtre documentaire, conférence caustique et espace de résistance. Une invitation au voyage à travers les histoires familiales et celles de nos flux migratoires… à la recherche de notre ancêtre commun, cette cellule dont nous descendons tous puisque toutes les espèces vivantes en sont issues : L.U.C.A.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Cymbeline

    07.05.2020  >  20.05.2020

    • Théâtre
    « Il faudrait qu’on ait tous les mêmes sentiments, et de bons sentiments, mais ce serait la ruine des geôliers et des potences. »

    Lire la suite

    Cymbeline, à la fois conte et comédie haletante, joue dans toute son intrigue entre apparence et faux-semblant. L’amour impossible, le désir, la fraternité, la manipulation, l’ambition, le pouvoir, la trahison, l’orgueil, la magie, la nature, la cruauté, la bêtise nourrissent les arcanes de cette formidable machine théâtrale. Au centre de plusieurs conflits, Imogène, fille du roi Cymbeline : d’abord promise à un autre par son père, ensuite accusée à tort d’infidélité, menacée de mort, elle échappe, travestie en homme, à tous les dangers pour rejoindre son mari Posthumus éloigné à Rome alors que la guerre couve. Après de nombreuses épreuves, tout rentre dans l’ordre : la paix est signée, les amoureux se retrouvent et Shakespeare s’impose comme conteur hors pair des passions et tourments humains, usant du merveilleux pour dénouer les intrigues et dévoiler les identités cachées. « lmogène sur les routes d’Angleterre, écrit Peggy Thomas, c’est l’incarnation d’un chemin solitaire mû par la force du désir. Aimer, être aimé, construire un monde à son image, en faisant fi des injonctions paternelles. »
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Lutte des classes

    07.05.2020  >  20.05.2020

    • Théâtre
    « Le centre commercial c’est la maison de Barbie pour des marionnettes en chair et en os. »

    Lire la suite

    Le travail est-il encore humain ? C’est la question que pose Ascanio Celestini, écrivain et conteur, portant la parole des gens du peuple, les généralement oubliés ou « invisibilisés », celles et ceux qui ont un passé ou un présent de militant de gauche. Dans Lutte des classes, roman adapté à la scène, Marinella et Nicola, embauchés en statut précaire, continuent de vouloir satisfaire « les besoins de l’âme », ainsi que les appelait la philosophe Simone Weil alors que leur boulot leur laisse peu d’espace pour la pensée. Ils travaillent tous les deux dans un call center, où payés quatre-vingt centimes l’appel de deux minutes quarante, ils font face à des objectifs chiffrés où le réel disparaît. Abrutissement et précarité. Mais au-dehors, est-ce vraiment mieux ? Que leur propose-t-on hors du centre commercial ? Et la révolution peut-elle exister ? Comment faire face à ce qui vous écrase ? Allègrement menée par Salomé Crickx et Iacopo Bruno, cette Lutte des classes a la saveur des lendemains qui chantent.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be
  • Thérèse

    07.05.2020  >  17.05.2020

    • Spectacle
    L’action se situe à la fin du XVIIIe siècle, pendant la Terreur.

    Lire la suite

    Thérèse, épouse du Girondin André Thorel, a jadis aimé d’un amour partagé Armand de Clerval, un noble, ami d’enfance de son mari, que la Révolution a poussé à fuir sa terre natale. Lorsque celui-ci revient dans son château et déclare à Thérèse qu’il l’aime toujours, celle-ci est troublée. Le deuxième acte se déroule à Paris en juin 1793. Les époux Thorel cachent Armand dans leur appartement mais comme la situation devient périlleuse, André lui procure un sauf-conduit afin qu’il puisse passer à l’étranger. Demeuré seul avec Thérèse, Armand lui clame son amour et la supplie de fuir avec lui. La jeune femme est sur le point de céder lorsqu’elle apprend que son mari a été arrêté. Elle presse alors Armand de partir seul non sans lui promettre de le rejoindre dès que possible mais lorsqu’elle voit passer sous ses fenêtres la charrette qui conduit André à l’échafaud elle crie « Vive le roi ! » afin d’être arrêtée à son tour et de mourir avec son époux. Voici une histoire simple et intense. Elle nous raconte comment la situation politique inquiétante, terrorisante de la période révolutionnaire, exacerbe les sentiments, l’urgence de vivre. La musique est à la mesure de cette... démesure et décrit superbement la puissance des sentiments et des évènements.
    Lieu
    Théâtre Poème
    Rue d'Ecosse, 30
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 538 63 58
    Réservation : +32 2 538 63 58
    reservation@theatrepoeme.be
    http://www.theatrepoeme.be