Evénements du 21 février 2020

  • INGEL VAIKLA Shapes and Distances

    08.02.2020  >  21.03.2020

    • Exposition

    Lire la suite

    In her first solo exhibition in Belgium, Ingel Vaikla conceptualises her work through the idea of the double exposure. We see archival footage of the city of Slavutych, built to house the surviving workers of the Chernobyl disaster. We see it then in 1986, the last city ever built by the Soviet Union, and we see it now, as a young city in present-day Ukraine. In this way Vaikla invites us to let these overlapped realities develop simultaneously in our minds. If we have the courage to climb through the image, through time, space and experience, then we can start to understand how subjective and collective identities are formed, and how they in turn materialise on film, in politics and in architecture. Curated by Laura Toots w/ EKKM EXPO From 8 February to 21 March 2020 Wed–Sat from 12:00-18:00 Opening Friday 7 February 2020, 19:00-22:00​​​​​​ The exhibition is supplemented by two events: SA 8.02 17:00 Walk & Talk w/ Ingel Vaikla & Laura Toots WE 18.03 20:30 EAST FROM WEST Screening programme by Ingel Vaikla w/ EKKM Tallinn Ingel Vaikla is a visual artist and filmmaker based in Belgium. In 2018–2019 Vaikla attended the postgraduate residency programme HISK in Ghent and recently started practice-based PhD studies in Audiovisual and Visual Arts at PXL-MAD, Hasselt. Vaikla’s artistic research focuses on the relationship between architecture and its users, and the representation of architecture in photography, video and film. Laura Toots is a curator and educator based in Estonia. In 2016–2019 Toots was the artistic director of the Tallinn Photomonth contemporary art biennial. Since 2017 she has been working as a curator and project manager at EKKM – Contemporary Art Museum of Estonia. EKKM is a self-established non-profit initiative, run by artists and curators, that operates from late 2006 as an ex-squat in an ancillary building of Tallinn’s former heating plant in North Tallinn. Focused on producing contemporary art exhibitions, EKKM presents four versatile projects per season. In 2011 EKKM initiated its own contemporary art prize, the Köler Prize, that is accompanied by an exhibition of the nominees.
    Lieu
    Beursschouwburg
    Rue Auguste Orts, 20 28
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 550 03 50
    info@beursschouwburg.be
    http://www.beursschouwburg.be
  • Lehman Trilogy

    11.02.2020  >  29.02.2020

    • Théâtre
    Septembre 1844, Henry Lehman, émigré juif allemand, pose le pied sur le sol américain. Septembre 2008, la banque d’investissement Lehman Brothers fait faillite, entraînant les bourses mondiales dans sa chute.

    Lire la suite

    Combien ça coûte un homme ? Combien ça lui en coûte d’être un homme dans un monde qui ne le respecte plus ? Ces questions-là, même sur les cours fluctuant de la bourse, elles n’ont pas de prix… En deux soirées ou en intégralité les samedis, venez partager un moment de théâtre enlevé, drolatique, burlesque, effarant, qui tient autant de la saga américaine que de l’énorme farce des « affreux sales et méchants » d’Ettore Scola… Lorent Wanson Prix de la Critique 2016 Espoir masculin Iacopo Bruno Mise en scène Lorent Wanson Le jeu des interprètes est époustouflant. L’ÉCHO Trio clownesque pour saga de coton, de fièvre et de feu. *** LA LIBRE Belgique Une fresque jouissive. Totale réussite **** RTBF.BE DÉBAT DU BOUT DU BAR JE 18.02 – après le spectacle Avec l’équipe du spectacle et un invité témoin. PASSez [souvent] à la Maison Des formules souples… à utiliser seul ou à plusieurs. PASS 9 À 99 : 9 places pour 99€ Carnet 3 : 3 places pour 45 € [30 ans et +] 24 € [-30 ans] Ou la formule plus classique ABONNEMENT Avant le 1er juillet : 8 > 13€/place [5 spectacles ou +] À partir du 1er juillet : 9 > 15€ [3 spectacles ou +]
    Lieu
    Rideau de Bruxelles
    Rue Goffart, 7 A
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 737 16 01
    Réservation : +32 2 737 16 00
    contact@rideaudebruxelles.be
    http://www.rideaudebruxelles.be
  • Carnage

    11.02.2020  >  22.02.2020

    • Théâtre
    "Nous sommes les enfants du vacarme" ATTENTION ! Pour des raisons artistiques absolument indispensables à ce spectacle, les acteurs et actrices fument sur scène. Il est conseillé aux spectateurs et spectatrices que cela dérange de ne pas choisir ce spectacle.

    Lire la suite

    Les raisons sont nombreuses qui amènent des jeunes à vivre en rupture avec les normes sociales dominantes. à la fois héritiers et contestataires d’un monde établi, certains d’entre eux se retrouvent dans un isolement parfois extrême. La société les qualifie de paumés, de réfractaires, marginaux, drogués, révoltés… Sur scène, six jeunes aux personnalités multiples errent dans le vide d’une zone périurbaine, quelque part, dehors Ils ressemblent à des chiens errant dans la nuit et le froid, abandonnés et frustrés, autant pétris de désillusions que débordants de rêves, de vie, de désirs et de rage. Leur état de tension proche de l’explosion, leur fébrilité, leur agitation, est comme le signe d’un ralliement. à quelques-uns ou isolément, ils sont là, réunis à la fois par un même besoin de montrer leurs crocs au monde et de crier leur désir d’exister. Ils semblent avoir trouvé un lieu d’exutoire, un endroit où survivre loin de tout jugement, mais aussi un refuge d’où percent des rayons de lumière ; une halte pour partager des moments de beauté, d’amour, d’amitié. Hélène Beutin & Clément Goethals saisissent ces destins fracassés et ces élans d’existence de jeunes qui se brûlent de trop vouloir brûler. Dans un système de plus en plus individualisé où chacun doit trouver sa place et où la plupart des jeunes ne sont plus en harmonie avec les valeurs normatives de socialisation, pourquoi ceux-là sont rejetés, ignorés, font peur ? Est-ce uniquement pour des raisons de codes et de comportements ? Carnage, c’est l’histoire d’un monde « souterrain », d’un oubli, d’un ravage ; c’est le portrait sensible de ces enfants du vacarme, tiraillés dans l’hostilité du monde entre le meilleur et le pire, entre cet irrépressible et absurde besoin de se détruire – et de détruire – pour se sentir vivant, et cet appétit dévorant de vivre.
    Lieu
    Théâtre Varia
    Rue du Sceptre, 78
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 640 82 58
    Réservation : +32 2 640 35 50
    reservation@varia.be
    http://www.varia.be
  • Désosse-moi (si tu l’oses !)

    11.02.2020  >  22.02.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    Au commencement, le corps. Le corps comme accès à soi-même ; le corps lesté par ce qu'il a traversé durant des siècles de conventions, de contraintes, d'évolutions ; le corps féminin et les tabous qui s'y rattachent ; l'enveloppe-corps qui nous façonne ou qui nous limite. La compagnie Les Plaisirs Chiffonnés poursuit son travail autour de la représentation corporelle, de la féminité et de l'amour. Désosse-moi (si tu l'oses !) rend poreuses les frontières entre le théâtre, la musique et la danse. Les interprètes passent librement d'une discipline à l'autre, se métamorphosent au fil d'une parole poétique. Dans cet univers onirique, décalé et fantasmatique, Adam et Ève côtoient des féminités multiples, nos fantômes du passé et les manifestations d'amour qui émaillent notre vie. Rencontre après-spectacle avec l'équipe de création le 21 février. Une création de la compagnie Les Plaisirs Chiffonnés en coproduction avec le Théâtre de la Vie. Avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles - Service de l'interdisciplinarité, du Théâtre de Galafronie, du Théâtre Marni, de la Roseraie et de Talìa asbl.
    Lieu
    Théâtre de la Vie
    Rue Traversière, 45
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 2 219 11 86
    Réservation : +32 2 219 60 06
    reservations@theatredelavie.be
    http://www.theatredelavie.be
  • Zébulon le dragon

    12.02.2020  >  22.04.2020

    • Cinéma

    Lire la suite

    Zébulon est un jeune dragon aussi attachant que maladroit qui aspire à devenir le meilleur élève de son école. Pour y arriver, il devra montrer une grande ténacité et traverser beaucoup d’épreuves, comme réussir à capturer une princesse... Deux courts métrages d’animation précèdent Zébulon le dragon. Dans Cycle, une petite fille apprend à rouler en vélo à la campagne avec l’aide de son grand-père. Le deuxième court métrage, Cœur fondant, est une vraie perle d’animation en stop motion qui regorge de trouvailles esthétiques et scénaristiques. Dans cette histoire, une jeune taupe cherche son chemin à travers la forêt pour se rendre chez son ami. Mais la forêt est parcourue de long en large, semble-t-il, par un géant à la barbe longue et dense : faut-il s’en méfier, l’éviter à tout prix ?
    Lieu
    Cinéma Galeries
    Galerie de la Reine, 26
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 514 74 98
    http://www.galeries.be/
  • Le coeur au ventre

    13.02.2020  >  07.06.2020

    • Exposition
    Collectionneurs passionnés, découvreurs de talents, galeristes au grand cœur, M. et L. Oster vivent au milieu d’un fascinant débordement brut et expressionniste. Cette exposition propose une immersion inédite dans l’univers de ces collectionneurs discrets.

    Lire la suite

    Collectionneurs passionnés, découvreurs de talents, galeristes au grand cœur, M. et L. Oster vivent au milieu d’un fascinant débordement brut et expressionniste. Cette exposition propose une immersion inédite dans l’univers de ces collectionneurs discrets.
    Lieu
    Art et marges musée
    Rue Haute, 314
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 533 94 90
    info@artetmarges.be
    http://www.artetmarges.be
  • Les petites mains du samedi

    15.02.2020  >  07.04.2020

    • Animations
    Initiation à différentes techniques artistiques de manière ludique pour les 5-10 ans

    Lire la suite

    Un samedi matin par mois, ateleir bricolo rigolo de 10h30 à 12h, les enfants sont conviés à un atelier bricolo rigolo durant lequel ils sont initiés à différentes techniques artistiques de manière ludique. Chaque atelier peut être suivi indépendamment des autres. Samedi 15 février 2020 Masque terriiiiible ! Durant cet atelier, colle et assemble boutons, plumes, poils et autres bidules pour réaliser un masque horriblement monstrueux. Samedi 7 mars 2020 Gravure sauvage Durant cet atelier, réveille la bête qui sommeille en toi. Nous l'immortaliserons en la gravant sur du tetra pack. Puis nous l'imprimerons sur des cartes postales, autant de fois que tu voudras. Nous ferons ensuite frémir le monde entier avec nos créatures de papier ! Samedi 4 avril 2020 Méli-mélo trop rigolo ! Durant cet atelier réalise un petit livre pêle-mêle où les animaux se mélangent et se transforment en d’incroyables créatures.
    Lieu
    Archipel 19 Centre culturel Berchem-Sainte-Agathe et Koekelberg.
    Place de l'Eglise, 15
    1082 Berchem-Sainte-Agathe
    Tél : +32 2 469 26 75
    info@archipel19.be
    http://www.archipel19.be
  • Voukoum

    15.02.2020  >  23.02.2020

    • Cinéma
    FRANçOIS PERLIER, 2012, FR, VIDEO, ST FR ANG, 52'

    Lire la suite

    En créole guadeloupéen, le voukoum signifie le tumulte et la révolte, un mouvement massif et bruyant, un désordre provoqué sciemment pour provoquer l'éveil politique et artistique des gens de la rue, des vyé nèg ("vieux nègres"). C'est aussi le nom choisi par les membres du mouvement culturel implanté depuis le début des années 80 dans le quartier populaire du "Bas du bourg" à Basse Terre, en Guadeloupe : Mouveman Kiltirel Voukoum. Au local, une école abandonnée, les jeunes du quartier retrouvent les anciens pour préparer ensemble les costumes, ajuster le répertoire, apprendre le créole ou simplement discuter en préparant un repas. François Perlier a filmé les membres de Voukoum, y compris les jours de "déboulé" où ils font revivre les masques et les chants inspirés des cultures africaines en jouant des rythmes qui entraînent la foule dans une transe collective. Son film transmet cette énergie et donne envie de descendre dans la rue au son des tambours.
    Lieu
    Cinema Nova
    Rue d'Arenberg, 3
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 24 77
    nova@nova-cinema.org
    http://www.nova-cinema.org
  • Like Improv for Chocolate

    16.02.2020  >  22.03.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

  • Le Chant des ruines

    18.02.2020  >  22.02.2020

    • Spectacle
    « La liquidité me semble une bonne métaphore de la société actuelle ». C’est en ces mots que Zygmunt Bauman, sociologue polonais, décrit la frénésie du monde moderne. Ce mode d’existence volatile et éphémère qui plonge les individus dans une incertitude constante. Ce manque d’ancrage face à des façons d’agir en mutation perpétuelle, qui empêche l’être humain de tirer un enseignement durable de ses expériences. Depuis le solo DEMAIN (2009 – Prix de la critique du meilleur spectacle de danse), le travail de Michèle Noiret est habité par le monde et ses défis. Dans cette nouvelle création, la chorégraphe s’interroge sur cette course poursuite, cette fuite en avant de tout un chacun, emportée par un énigmatique mais dangereux ouragan de vie. Avec la complicité de David Drouard, elle réagit au chaos ambiant, troublant et violent qui déboussole le monde sans pour autant lui ôter tout espoir. De cette dualité, elle dégage un nouveau souffle, une nouvelle écriture scénique qui se déploie au sein d’une scénographie signée Wim Vermeylen. Todor Todoroff et Vincent Pinckaers, compagnons de route de Michèle Noiret, sont aussi du voyage. Par le son et la vidéo, ils nourrissent ces images de plateau qui traduisent par ruptures, par surprises, l’impermanence à laquelle l’humanité est confrontée. — Mercredi 19.02.2020 (à l’issue de la représentation) - 30' Rencontre constructeurs d’histoires Avec Michèle Noiret, chorégraphe de Le Chant des ruines Caroline Godart, Alternatives théâtrales, modératrice  

    Lire la suite

    « La liquidité me semble une bonne métaphore de la société actuelle ». C’est en ces mots que Zygmunt Bauman, sociologue polonais, décrit la frénésie du monde moderne. Ce mode d’existence volatile et éphémère qui plonge les individus dans une incertitude constante. Ce manque d’ancrage face à des façons d’agir en mutation perpétuelle, qui empêche l’être humain de tirer un enseignement durable de ses expériences. Depuis le solo DEMAIN (2009 – Prix de la critique du meilleur spectacle de danse), le travail de Michèle Noiret est habité par le monde et ses défis. Dans cette nouvelle création, la chorégraphe s’interroge sur cette course poursuite, cette fuite en avant de tout un chacun, emportée par un énigmatique mais dangereux ouragan de vie. Avec la complicité de David Drouard, elle réagit au chaos ambiant, troublant et violent qui déboussole le monde sans pour autant lui ôter tout espoir. De cette dualité, elle dégage un nouveau souffle, une nouvelle écriture scénique qui se déploie au sein d’une scénographie signée Wim Vermeylen. Todor Todoroff et Vincent Pinckaers, compagnons de route de Michèle Noiret, sont aussi du voyage. Par le son et la vidéo, ils nourrissent ces images de plateau qui traduisent par ruptures, par surprises, l’impermanence à laquelle l’humanité est confrontée. — Mercredi 19.02.2020 (à l’issue de la représentation) - 30' Rencontre constructeurs d’histoires Avec Michèle Noiret, chorégraphe de Le Chant des ruines Caroline Godart, Alternatives théâtrales, modératrice  
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be