Evénements du 4 février 2020

  • Non-Dits

    22.01.2020  >  07.02.2020

    • Théâtre
    Marcha Van Boven et Dominique Pattuelli explorent le langage sous toutes ses facettes. À travers l’histoire de deux sœurs qui se retrouvent pour fêter Noël, les comédiennes explorent l’art de dissimuler les vérités et questionnent avec humour notre rapport à l’autre.

    Lire la suite

    À quoi bon dire des vérités si c’est pour faire souffrir? Quand on ne veut pas faire de mal, quand on s’applique à éviter le conflit, on devient souvent maître d’une communication toute particulière mêlant non-dits, mensonges, jargons professionnels et langue de bois. L’important c’est de ne pas avoir peur des mots. Marcha Van Boven et Dominique Pattuelli explorent le langage sous toutes ses facettes. À travers l’histoire de deux sœurs qui se retrouvent pour fêter Noël, les comédiennes explorent l’art de dissimuler les vérités et questionnent avec humour notre rapport à l’autre. ► Du 22 janvier au 7 février Le mercredi à 19h - Le jeudi et le vendredi à 20h30 Le 29.01 à 19h : Max. 10€ en prévente
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • La difficile journée de Mademoiselle H

    22.01.2020  >  07.02.2020

    • Théâtre
    Bienvenue dans une Belgique uchronique rendue à nouveau compétitive grâce à l’utopie néolibérale !

    Lire la suite

    Bienvenue dans une Belgique uchronique rendue à nouveau compétitive grâce à l’utopie néolibérale ! George est sans emploi. Il ne lui reste qu’une seule étoile sur son permis-chômage et, s’il la perd, il sera envoyé en séjour de réactivation dans un camp de travail en Ardennes pour assembler gratuitement des smartphones en prestant des journées de 72h. Anna, elle, est contrôleuse. C’est elle qui retire les étoiles. Aujourd’hui Anna doit contrôler George. Mais rien ne va se passer comme prévu… ► Du 22 janvier au 7 février Le mercredi à 19h - Le jeudi et le vendredi à 20h30 Le 29.01 à 19h : Max. 10€ en prévente Lundi-Théâtre (6€) : le 27.01 à 20h30 Deux représentations le 23.01 : à 14h et à 20h30 De Alexandre Drouet - Avec Sandrine Desmet et Hugues Hausman - Décor et costumes : Clémence Didion - Création lumières : Jérôme DEJEAN - Chorégraphies : Aubéline Barbieux - Assistanat à la mise en scène : Julien Besure - Diffusion : Christine Dejean - Visuel : Alexandre Drouet. Une création Le Projet Cryotopsie. En collaboration avec MTP memap. Avec l’aide du BAMP, du Centre culturel de Braine-l’Alleud et du CED-WB.
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • Guillermo Guiz : Au suivant !

    23.01.2020  >  29.02.2020

    • Théâtre
    Le retour de l'enfant prodige

    Lire la suite

    L’espace lointain (et encore) est la seule limite à l’expression du talent infini de Guillermo Guiz. Mais où s’arrêtera-t-il? Les stars se bousculent dans sa série Roi de la vanne (Canal +) et dans son public. Il compte des fans acharnés parmi la grande aristocratie du métier. Croyez-nous, ce n’est qu’un début pour l’humoriste qui fait se bidonner les auditeurs de France Inter dans La bande originale. Nous sommes très chanceux de l’accueillir en nos murs pour la création de son deuxième spectacle, dans lequel il sera question, comme c’est la tradition en stand up, de son nombril et de sa braguette… mais avec tellement plus de classe et d’intelligence qu’ailleurs. Avec Guillermo Guiz Création lumières Gilles Goblet
    Lieu
    TTO - Théâtre de la Toison d'Or
    Galerie de la Toison d'Or, 396
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 510 05 10
    Réservation : +32 2 510 05 10
    info@ttotheatre.be
    http://www.ttotheatre.be
  • Les tricheuses

    23.01.2020  >  22.02.2020

    • Théâtre

    Lire la suite

    Ne nous fions pas aux apparences, nous sommes parfois obligé·e·s de passer inaperçu·e·s, de nous fondre dans la ville… ou dans le papier peint, c’est selon. Nous sommes au 19ème siècle, un temps pas si lointain dont est issu le nôtre. Dans un quartier peu sûr, infesté de voyous, une mère sentant le vent tourner empoigne sa gamine, et d’un coup de couteau lui coupe la tignasse. Casquette et pantalons : « À partir de maintenant, tu t’appelleras Jean ». Voilà la mère en taule et la fille à la rue. Toute seule. Mais, protégée par son apparence, elle ira sonner aux portes. Jean se fera domestique. L’habit ne fait pas le moine, dit-on, mais l’apparence souvent crée la fonction. Or, par une nuit fatale, une puce maudite va s’introduire sous le tissu patiemment cousu, et déchirer l’habit… laissant apparaitre la vérité toute nue. Nous allons vous conter une histoire vraie, ou qui aurait pu l’être. Une histoire de subterfuge pour échapper à la violence. Une histoire d’identités falsifiées pour cause de survie, de paix ou de liberté. Dans ce spectacle, très librement inspiré d’une nouvelle de Georges Moore, toute une troupe d’acteurs va enfiler les costumes (d’époque), se fondre dans les peaux et vous livrer une histoire comique et tragique de puce, de charbon, de double fond… et de sororité. Alors bienvenue à l’hôtel. Car, même si dehors les temps sont frileux, dedans ce sera joyeux. Plein de vie, c’est promis. UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC. AVEC LE SOUTIEN DU TAX SHELTER DE L’ÉTAT FÉDÉRAL BELGE VIA BELGA FILMS FUND ET DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE. Photo affiche © Gaël Maleux.
    Lieu
    Théâtre Le Public
    Rue Braemt, 64 70
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : +32 80 09 44 44
    Réservation : +32 80 09 44 44
    contact@theatrelepublic.be
    http://www.theatrelepublic.be
  • L’Inventaire Imaginaire - Kronikas

    24.01.2020  >  20.09.2020

    • Exposition

    Lire la suite

    En décembre 2004 la Maison Autrique révélait au public l’intérieur bourgeois d’une demeure conçue par Victor Horta, mais où avait pénétré l’imaginaire des auteurs de bande dessinée François Schuiten et Benoît Peeters, les artisans de sa renaissance. Imagination et patrimoine bruxellois étaient entrés en osmose pour le plaisir de tous. La Maison Autrique remercie la Région de Bruxelles-Capitale pour son soutien. Suivez l'aventure Kronikas : https://www.facebook.com/kronikasautrique/ Quinze années plus tard, notre exposition illustre la même démarche, activée cette fois au-delà des frontières. Le projet Kronikas - L’inventaire imaginaire est né à La Havane où la Maison Autrique avait déjà pu éditer deux volumes de nouvelle bd cubaine dédiés à la Perle des Caraïbes. La ville d’Alger n’a pas tardé à nous rejoindre, suivie par Moscou. Kronikas est une expérience pluriculturelle d’écriture, d’illustration et de bande dessinée. Un inventaire imaginaire du patrimoine de chaque ville tel que ressenti par les auteurs qui y vivent. Le projet se concrétise à ce jour par trois publications dont nous présentons des planches originales. En 2004, nous ne pouvions nous attendre à voir fructifier loin de Bruxelles cette idée simple de réunir imagination et patrimoine, pour permettre de mieux appréhender celui-ci dans ce qu’il a de plus original. En cela, la Maison Autrique est fidèle à sa vocation de vivre le patrimoine ; de rassembler autour de lui des témoignages, des expressions artistiques, des images de fiction, des aventures. Chacune de nos expositions a obéi à ces intentions et Kronikas - L’inventaire imaginaire ne déroge pas à ce principe actif.
    Lieu
    Maison Autrique
    Chaussée de Haecht, 266
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 215 66 00
    info@autrique.be
    http://www.autrique.be
  • L’inventaire imaginaire, Kronikas

    24.01.2020  >  21.06.2020

    • Exposition
    Cinq années d’un projet de la Maison Autrique hors les frontières, avec des planches originales de ses publications « Kronikas - l’Inventaire Imaginaire ». Quand imagination et patrimoine rassemblent des auteurs BD de Bruxelles, Alger, La Havane et Moscou.

    Lire la suite

    En décembre 2004 la Maison Autrique révélait au public l’intérieur bourgeois d’une demeure conçue par Victor Horta, mais où avait pénétré l’imaginaire des auteurs de bande dessinée François Schuiten et Benoît Peeters, les artisans de sa renaissance. Imagination et patrimoine bruxellois étaient entrés en osmose pour le plaisir de tous. Quinze années plus tard, notre exposition illustre la même démarche, activée cette fois au-delà des frontières. Le projet Kronikas - L’inventaire imaginaire est né à La Havane où la Maison Autrique avait déjà pu éditer deux volumes de nouvelle BD cubaine dédiés à la Perle des Caraïbes. La ville d’Alger n’a pas tardé à nous rejoindre, suivie par Moscou. Kronikas est une expérience pluriculturelle d’écriture, d’illustration et de bande dessinée. Un inventaire imaginaire du patrimoine de chaque ville tel que ressenti par les auteurs qui y vivent. Le projet se concrétise à ce jour par trois publications dont nous présentons des planches originales. En 2004, nous ne pouvions nous attendre à voir fructifier loin de Bruxelles cette idée simple de réunir imagination et patrimoine, pour permettre de mieux appréhender celui-ci dans ce qu’il a de plus original. En cela, la Maison Autrique est fidèle à sa vocation de vivre le patrimoine ; de rassembler autour de lui des témoignages, des expressions artistiques, des images de fiction, des aventures. Chacune de nos expositions a obéi à ces intentions et Kronikas - L’inventaire imaginaire ne déroge pas à ce principe actif.
    Lieu
    Maison Autrique
    Chaussée de Haecht, 266
    1030 Schaerbeek
    Tél : +32 2 215 66 00
    info@autrique.be
    http://www.autrique.be
  • Off Carnaval

    24.01.2020  >  07.02.2020

    • Cinéma
    Compilation

    Lire la suite

    Quatre films pour le moins radicaux s'inspirent d'archétypes carnavalesques placés dans un autre contexte, excepté pour le premier où Mardi Gras se prépare en coulisse... + The Queen MANUEL ABRAMOVICH,, 2013, AR, DCP, VO ST FR, 19' + The Big Hole Counter Narrative Project FRANCOIS KNOETZE, 2017, ZA, HD, VO ANG ST ANG, 14' + Le passant fait son devoir BERNARD MULLIEZ, 2012, BE, VIDEO, FR ST FR, 29' + Au Nord d'Eden JEAN-MARCEL BUSSON, 2014, BE, 16MM, NO DIAL 12'
    Lieu
    Cinema Nova
    Rue d'Arenberg, 3
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 24 77
    nova@nova-cinema.org
    http://www.nova-cinema.org
  • Digitale workshops

    28.01.2020  >  18.02.2020

    • Cours, Stages et Ateliers

    Lire la suite

  • Achterland - Anne Teresa De Keersmaeker/Rosas

    29.01.2020  >  09.02.2020

    • Spectacle
    Achterland (1990) tient une place décisive dans le parcours d’Anne Teresa De Keersmaeker. Le minimalisme et la féminité dominante des précédents spectacles de Rosas cèdent la place à un no man’s land ambigu où l’on se joue des frontières en brouillant les signes. La saison passée, la reprise d’Achterland avec une nouvelle génération de danseurs a fait grande impression : ne laissez pas cette nouvelle occasion vous échapper !

    Lire la suite

    Achterland (1990) tient une place décisive dans le parcours d’Anne Teresa De Keersmaeker : c’était la première fois que la chorégraphe concevait un matériau spécifiquement masculin. Trois danseurs rejoignaient Rosas, une compagnie jusque-là amplement dominée par les femmes. Le minimalisme et la féminité dominante des précédents spectacles de Rosas cèdent la place à un no man’s land ambigu où l’on se joue des frontières en brouillant les signes. Dans Achterland, des jeunes filles enfilent des tailleurs, des femmes mettent des chemises d’homme, tandis que de jeunes hommes imitent avec empressement les femmes qui dansent. La combinaison insolite des musiques de György Ligeti et d’Eugène Ysaÿe engendre un cadre ludique et virtuose. Sur scène, le pianiste et le violoniste n’interprètent pas seulement la partition, mais font preuve d’une plus grande implication dans la dynamique scénique – une approche que De Keersmaeker développera abondamment par la suite. La saison passée, la reprise d’Achterland avec une nouvelle génération de danseurs a fait grande impression : ne laissez pas cette nouvelle occasion vous échapper !
    Lieu
    Kaaitheater
    square Sainctelette, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 201 59 59
    Réservation : +32 2 201 59 59
    info@kaaitheater.be
    http://www.kaaitheater.be
  • La putain respectueuse | La putain irrespectueuse

    29.01.2020  >  15.02.2020

    • Théâtre
    « Quand des blancs qui ne se connaissent pas se mettent à parler entre eux, il y a un nègre qui va mourir. »

    Lire la suite

    La putain respectueuse, à sa création en 1946, scandalisa la presse française qui la taxa d’anti-américanisme : on ne voulait pas voir le racisme qui régnait au pays des libérateurs. Billie Holiday chantait déjà Strange fruit, Rosa Parks n’avait pas encore refusé de céder sa place, Martin Luther King n’avait pas encore reçu le prix Nobel, personne n’avait entendu Malcom X, Angela Davis était une toute petite fille. Et les suprémacistes du Ku Klux Klan sévissaient encore. La pièce de Sartre s’inspire de l’affaire des Scottsboro boys : neuf hommes noirs âgés de 12 à 20 ans, accusés du viol de deux femmes blanches sur base d’un faux témoignage et dont huit furent condamnés à mort. L’écrivain donne peu la parole au « nègre » comme on disait alors, le rôle n’a pas de nom, et le montre apeuré et intériorisant sa condition d’être traqué. Dans La putain irrespectueuse, Jean-Marie Piemme, à l’inverse, lui donne une identité et une pensée. Dans l’Amérique d’hier, le noir était toujours coupable ; de récents faits tragiques montrent que le verbe se décline encore au présent.
    Lieu
    Théâtre des Martyrs
    Place des Martyrs, 22
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 223 32 08
    Réservation : +32 2 223 32 08
    billetterie@theatre-martyrs.be
    http://www.theatre-martyrs.be