Evénements du 21 janvier 2020

  • Projections du film "Soumaya"

    17.01.2020  >  26.01.2020

    • Cinéma
    Soumaya est cadre dans une société de transport. Alors qu’elle est employée depuis quatorze ans, elle apprend du jour au lendemain qu’elle est licenciée, et découvre le soir-même à la télévision les raisons de son licenciement. Elle décide alors d’exercer un droit de réponse très particulier…Un film inspiré de faits réels.

    Lire la suite

    Soumaya est cadre dans une société de transport. Alors qu’elle est employée depuis quatorze ans, elle apprend du jour au lendemain qu’elle est licenciée, et découvre le soir-même à la télévision les raisons de son licenciement. Elle décide alors d’exercer un droit de réponse très particulier…
    Lieu
    Centre Éducatif et Culturel L’Epicerie
    rue du ruisseau, 17-19
    1080 Molenbeek-Saint-Jean
    Tél : +32 487 01 42 61
    Réservation : +32 487 01 42 61
    info@ras-el-hanout.be
    http://centrelepicerie.be/
  • The Wicker Man

    18.01.2020  >  22.02.2020

    • Cinéma
    ROBIN HARDY, 1973, GB,GB, DCP, VO ST FR, 94'

    Lire la suite

    Imaginez une société gouvernée par les cycles de la nature, rythmée par les rituels païens, égayée en permanence par les chants, les danses, une liberté sexuelle sans tabou, où le succès des récoltes est garantie par des sacrifices à la nature... Cette société existe : bienvenue sur l'île de Summerisle ! C'est ce que va découvrir à ses dépends un policier chrétien venu du continent, qui, parmi une galerie de personnages, rencontrera le Lord de l'Île interprété par le grand Christopher Lee (qui a joué gratuitement dans le film !). Nourri du revival néo-païen de la fin des 60's, bourré de références multicolores au folklore anglais, "The Wicker Man" est un film magique aussi daté qu'intemporel, à la bande-son enchanteresse et aux scènes mémorables. Il influencera des générations entières, artistiquement (le récent "Midsommar" lui doit beaucoup) et idéologiquement (le retour du néo-paganisme et de la Wicca, tout comme la réappropriation des rituels dans l'underground). Présenté dans sa version "Director's cut".
    Lieu
    Cinema Nova
    Rue d'Arenberg, 3
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 24 77
    nova@nova-cinema.org
    http://www.nova-cinema.org
  • Désir meurtrier

    19.01.2020  >  18.02.2020

    • Cinéma
    Au départ d’un viol, une épouse disgracieuse et résignée découvre la sensualité, le mensonge et les pulsions de mort.

    Lire la suite

    Au départ d’un viol, une épouse disgracieuse et résignée découvre la sensualité, le mensonge et les pulsions de mort. Une surprenante odyssée de fuite avec son séducteur, en “un mélange de quotidien et d’onirisme proprement surréaliste, d’où toute connotation morale est supprimée” (Max Tessier). Flagey, Cinematek   € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • Cendres

    19.01.2020  >  16.02.2020

    • Cinéma
    CAMILLA TOMSICH, 2016, FR, HD, VO IT ST FR ANG, 90'

    Lire la suite

    La Barbargia, arrière pays de la Sardaigne, est réputée pour son paysage accidenté et son carnaval dont les racines remontent au premier Âge du bronze. De la période des graffitis de cavernes préhistoriques à nos jours, les rites de la vie et de la mort continuent à être célébrés selon des pratiques ancestrales spécifiques à chaque village, dont la marche des Mamuthones de Mamoïada, vêtus de peaux de brebis noire, de sombres masques de bois et de lourdes cloches, est parmi les plus impressionnantes. "Cendres" suit des protagonistes du carnaval de cette région italienne agro-pastorale où l'industrie périclite. Des feux de Saint Antoine jusqu'au Mercredi des Cendres, on s'attachera à leur quotidien. Qu'ils soient ouvrier en grève, paysan labourant à la charrue, berger, livreur de bonbonnes de gaz, leurs soucis ne s'arrêtent pas entre les moments de fêtes, bien au contraire. Le carnaval n'apparaît qu'au détour d'un plan, d'une conversation ou de brèves séquences, qui suffisent à comprendre son caractère authentique. Dépourvu d'interviews, entretenant une atmosphère de mystère égrenée de ponctuations musicales d'Amon Tobin et Soap&Skin, abrupte, rude et cru, "Cendres" reste jusqu'à la fin radical, loin de toute carte postale.
    Lieu
    Cinema Nova
    Rue d'Arenberg, 3
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 511 24 77
    nova@nova-cinema.org
    http://www.nova-cinema.org
  • Richard Jewell

    21.01.2020

    • Cinéma
    Le gardien de sécurité Richard Jewell (Paul Walter Hauser) sauve des milliers de vies en empêchant une attaque terroriste durant les Jeux Olympiques de 1996.

    Lire la suite

    Le gardien de sécurité Richard Jewell (Paul Walter Hauser) sauve des milliers de vies en empêchant une attaque terroriste durant les Jeux Olympiques de 1996. Tout change quand il est lui-même suspecté d'avoir organisé cet attentat. Flagey, Cinematek, Film Fest Gent € 7 > € 5,5
    Lieu
    Flagey
    Place Sainte-Croix
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 641 10 20
    Réservation : +32 2 641 10 20
    info@flagey.be
    http://www.flagey.be
  • "Mondo Disco" de Nicolas Wild

    21.01.2020  >  15.03.2020

    • Exposition
    Dans sa Gallery, le Musée de la BD propose une sélection de planches dessinées par Nicolas Wild pour réaliser son album "Mondo Disco", une BD reportage sous forme de tour du monde!

    Lire la suite

    Dessinateur-reporter, Nicolas Wild parcourt le monde et se rend sur les lieux des évènements abordés pour mieux les comprendre. Sur place, il prend des photos, remplit ses carnets de croquis et de notes. De retour chez lui, l’auteur travaille en numérique pour mettre en forme son reportage et finaliser son album. Mondo Disco nous raconte ainsi ses missions en dessin à travers huit destinations et histoires différentes. En exposant une sélection de reproductions des planches numériques, le Musée de la BD salue une œuvre originale et documentée, mêlant avec talent humour, ressentis de l’auteur et témoignages forts de ses interlocuteurs. Une démarche efficace et passionnante rappelant si besoin que la bande dessinée est un vecteur privilégié pour sensibiliser les lecteurs et raconter le monde… Mélanie Andrieu, Centre Belge de la Bande Dessinée Partez en tour du monde avec l'auteur de Kaboul Disco, Kaboul Requiem et Ainsi se tut Zarathoustra ! Globe-trotteur et reporter graphique, Nicolas Wild enfile une fois de plus sa casquette d’aventurier pour notre plus grand plaisir. Envoyé en reportage autour du globe par Arte, l'armée française ou mû par ses propres envies, il livre à l'issue de chacune de ses missions un récit court marqué par son regard tout à la fois pertinent et décalé. De la France au Népal, en passant par l’Ukraine, la Turquie et le Liban, ses pas le mènent dans le capharnaüm de Phnom Penh, à la recherche de débris d’avion sur un glacier alpin et dans des camps de réfugiés sur le toit du monde. Le regard faussement naïf de Nicolas Wild et sa patte reconnaissable entre toutes apportent une fois encore un éclairage fascinant sur des réalités géopolitiques méconnues, qui s’entrelacent aux quatre coins du monde. Diplômé en juin 2000 de l’atelier d’illustration des arts décoratifs de Strasbourg, Nicolas Wild part étudier aux États-Unis, puis trouve un « vrai » métier à Kaboul. Il se dit « je vais raconter ma life parce que c’est trop fou », et ça donne Kaboul Disco. Son intérêt pour la géopolitique en Asie Centrale le mène en Iran faire des recherches sur le zoroastrisme et enquêter sur l’assassinat de Cyrus Yazdani, et ça donne Ainsi se tut Zarathoustra, une BD qui allie majestueusement polar, humour et zoroastrisme. En février 2014, il rencontre Sean Langan et signera avec lui Kaboul Requiem, la suite de Kaboul Disco. Nicolas a beaucoup voyagé et réalisé des reportages dessinés autour du monde, rassemblés dans l’ouvrage Mondo Disco. Les Éditions La Boîte à Bulles Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale
    Lieu
    Musée de la Bande Dessinée
    Rue des Sables, 20
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 219 19 80
    visit@cbbd.be
    http://www.cbbd.be
  • Bootlegged - Boyzie Cekwana & Danya Hammoud

    21.01.2020  >  22.01.2020

    • Spectacle
    Dans le Midwest états-unien des années 1880, les hommes transportaient clandestinement des bouteilles d’alcool dans leurs bottes. Le terme de « bootlegging » – contrebande – était né. À présent, il y a Bootlegged : une rencontre entre Boyzie Cekwana et Danya Hammoud. Deux corps, deux récits issus de deux histoires spécifiques composent, non sans heurts, une troisième histoire partagée.

    Lire la suite

    Dans le Midwest états-unien des années 1880, les hommes transportaient clandestinement des bouteilles d’alcool dans leurs bottes, également quand ils partaient commercer avec les peuples amérindiens: c’était une stratégie efficace pour neutraliser par l’ivresse les indigènes rétifs. Le terme de « bootlegging » – contrebande – était né. À présent, il y a Bootlegged : une rencontre entre Boyzie Cekwana et Danya Hammoud. Deux corps, deux récits issus de deux histoires spécifiques composent, non sans heurts, une troisième histoire partagée. Les deux chorégraphes dévoilent leur vulnérabilité ainsi que les traces et les rides que le passé a laissées sur leurs corps. Mais cette nouvelle rencontre laisse à son tour des traces. • Boyzie Cekwana est chorégraphe et créateur de théâtre. Il a grandi à Soweto et vit et travaille désormais à Johannesburg. Cekwana considère l’art comme une forme d’activisme politique et est l’un des pionniers de la danse moderne en Afrique du Sud. Il était précédemment l’hôte du Kaaitheater avec Influx Controls : I wanna be wanna be. Danya Hammoud est originaire du Liban, où elle a étudié le théâtre. Elle a ensuite suivi une formation de danse à Paris. Depuis 2010, elle crée ses propres spectacles.
    Lieu
    Kaaistudio's
    Rue Notre-Dame du Sommeil, 81
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 201 59 59
    Réservation : +32 2 201 59 59
    info@kaaitheater.be
    http://www.kaaitheater.be
  • Pour un oui ou pour un non

    21.01.2020  >  07.02.2020

    • Théâtre
    En moins de 70 minutes, une amitié de 30 ans va être disséquée de fond en comble, jusqu'à l'os, débusquant les violences, les envies mais aussi la tendresse de ces deux hommes sans concession.

    Lire la suite

    En moins de 70 minutes, une amitié de 30 ans va être disséquée de fond en comble, jusqu'à l'os, débusquant les violences, les envies mais aussi la tendresse de ces deux hommes sans concession. Deux hommes se font face: l’un veut comprendre ce qu’il y a eu, l’autre dit que ce n’est rien, « ce qui s’appelle rien… ce qu’on appelle ainsi… en parler seulement, évoquer ça… ça peut vous entraîner…(…) Personne, du reste… personne ne l’ose… On n’en entend jamais parler… ». Pourtant il va oser, oser dire les mots et avec eux, le fond de son sentiment. Le risque c’est de perdre une amitié de trente ans. L’enjeu est énorme pour l’un comme pour l’autre. Mais pourquoi dire le fond de son sentiment et risquer tant? Ne vaut-il pas mieux se taire parfois? Il ne s’agirait pas de nier, de refouler, de faire comme si de rien n’était, non... ce serait plutôt d’assumer le silence entre eux deux pour préserver l’essentiel. C’est d’abord ce que l’un des deux tente, mais l’autre insiste, fait pression. Alors les mots deviennent tranchants comme des scalpels. L’affrontement est inévitable, on dissèque jusqu’à l’os, non sans un certain plaisir d’ailleurs, pour constater le désastre, ou alors pour se rendre compte que l’essentiel subsiste malgré tout… "Le texte est déjà d’une finesse et d’une précision extraordinaires, plein de subtilités, détails loin d’être anodins qui tissent les relations intimes. Mais le jeu des deux acteurs est si réaliste qu’on a quasi l’impression de vivre une véritable scène d’explications. Dans cette promiscuité, ils sont époustouflants" - Cécile Berthaud, L’Écho
    Lieu
    Le Boson
    Chaussée de Boondael, 361
    1050 Ixelles
    Tél : +32 471 32 86 87
    Réservation : +32 471 32 86 87
    reservations@leboson.be
    http://www.leboson.be
  • Les mots font le mur

    21.01.2020  >  20.03.2020

    • Exposition
    De mi-janvier à mi-mars, la Maison du Livre interroge les divers aspects de la détention dans ses rapports à l’écriture.

    Lire la suite

    Ecriture qui libère, enferme, répare, dénonce, témoigne, s’évade ... Une exposition, dse rencontres, des ateliers, des jeux et des joutes verballes pour interroger ce que notre conception de la punition dit de notre société : enfermer qui, comment, pourquoi, combien de temps ? De la Ballade des pendus de François Villon au Dernier jour du condamné de Victor Hugo, du Comte de Monte-Cristo de Dumas au Journal du voleur de Jean Genet, de Dickens à Apollinaire, de Crime et châtiment au Prisonnier d’Azkaban, l’enfermement est un thème littéraire majeur. De tout temps, des auteur.e.s ont connu la prison et des prisonnier.e.s sont devenus auteur.e.s. D’autres, sans y avoir séjourné, laissent un travail documenté sur leur époque, à l’instar de Surveiller et punir de Michel Foucault, qui constitue une oeuvre de référence incontournable, à la fois érudite et militante, qui questionne et conteste la notion même d’emprisonnement. La réflexion existe mais est-elle entendue ? Nos prisons sont-elles des écoles du crime, des trous à rats, des zones de non-droit ? Proposent-elles à l’inverse des occasions de se reconstruire, s’amender, préparer sa réinsertion ? Quels sont les obstacles ? Pourquoi, en dépit des constats et des alarmes, enferme-t-on toujours plus, toujours plus mal ? "Faire le mur" signifie à la fois l’évasion et l’enfermement. Comment maintenir un lien entre dehors et dedans ? Quels mots pour dire l’écartèlement, les longues peines, les vies brisées ? Ecrire en prison peut aider à mieux en sortir. Ecrire sur les prisons nous semble indispensable pour désentraver la réflexion et ne pas abandonner les prisonnier.e.s aux oubliettes. L’exposition présentera quelques figures emblématiques : Albertine Sarrazin, Chester Himes, Nawal el Saadawi, Frédéric Beigbeder, le rappeur Samat ... Une cellule permettant de s’immerger dans l’univers carcéral sera reconstituée dans notre espace, où chacun.e pourra se plonger dans des écoutes radiophoniques thématiques. Nous présenterons divers objets de l’univers carcéral ou réalisés en cellule : oeuvres artistiques, résultats d’aterliers menés en prison, textes, photos, films et vidéos. La visite pourra s’accompagner de jeux de société et mini-ateliers : réflexion sur le sens des mots qui varie selon qu’on soit dedans ou dehors, rédaction d’une carte postale à l’intention d’un prisonnier ... Sur réservation
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • Quentin Dujardin - Didier Laloy

    21.01.2020

    • Concert
    "Water & Fire" River Jazz Festival

    Lire la suite

    Après plusieurs projets personnels, Quentin Dujardin & Didier Laloy ont choisi d'écrire ensemble la musique d'un album qui leur ressemble terriblement. Les deux artistes restent inclassables de par leur musique et leur démarche originale à la lisière du jazz, du classique, du trad ou encore des musiques de film. Leur rencontre est un moment qu'ils attendaient depuis longtemps. Un dialogue entre l'eau et le feu. Quentin Dujardin a collaboré internationalement live ou studio avec Toots Thielemans, Manu Katché, Bijan Chemirani, Nicolas Fiszman, Mahsa Vahdat, Ivan Paduart, Richard Bona, Bert Joris, Kevin Seddiki et beaucoup d'autres. Ambassadeur pour la Fondation Yehudi Menuhin, il a composé la bande orginale de l'adaptation théâtrale du roman bestseller de Eric-Emmanuel Schmitt Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran. Il a notamment co-produit 2 albums aux côtés de Lee Townsend (Bill Frisell) dont l'un contenant le fameux Hit Spotify "1977". > quentindujardin.com Didier Laloy est depuis plusieurs années considéré comme l'un des représentants les plus vivants du renouveau de l'accordéon diatonique en Europe. Son aisance sur scène, son aptitude à aborder tous les genres musicaux, ses qualités humaines font de lui un musicien très demandé (il a joué sur pas moins de 120 albums). L'artiste reste également l'un des personnages les plus créatifs de sa génération. Sans cesse en mouvement, son univers puise sa force au travers d'une générosité sans fin. > didierlaloy.be Quentin Dujardin guitare, Didier Laloy accordéon diatonique, Adrien Tyberghein contrebasse
    Lieu
    Théâtre Marni
    Rue de Vergnies, 25
    1050 Ixelles
    Tél : +32 2 639 09 80
    Réservation : +32 2 639 09 82
    info@theatremarni.com
    http://www.theatremarni.com