Evénements du 9 novembre 2019

  • Long Live The Life That Burns The Chest & Ether / After

    05.11.2019  >  09.11.2019

    • Théâtre
    Au commencement du projet, il y a un texte, L’Éveil du Printemps de Frank Wedekind, qu’Armel Roussel monte en 2018 et dont il désire poursuivre la recherche et interroger ses thématiques au niveau local et international. Il envisage alors une tétralogie dont Long live the life that burns the chest (Que vive la vie qui brûle la poitrine) est le deuxième volet.

    Lire la suite

    Au commencement du projet, il y a un texte, L’Éveil du Printemps de Frank Wedekind, qu’Armel Roussel monte en 2018 et dont il désire poursuivre la recherche et interroger ses thématiques au niveau local et international. Il envisage alors une tétralogie dont Long live the life that burns the chest (Que vive la vie qui brûle la poitrine) est le deuxième volet. Armel Roussel est parti aux quatre coins du monde réinterroger les thématiques de L’Éveil du printemps – désir, sexe, amour, homosexualité, religion, tabou, identité… – avec un jeune acteur estonien, Jarmo Reha. De Tokyo à Kaolack, de Pondichéry à Tallinn, Armel et Jarmo ont travaillé avec des acteurs locaux et questionné la réception de L’Éveil. De retour de ces workshops, ils proposent un solo (création à Tallinn en septembre 2019) où le jeune acteur estonien, accompagné par les sublimes vidéos de Julien Stroïnovsky – témoins des voyages, des moments de partage et échos des autres cultures –, montre toute la force brute et vivante de son jeu et sa totale fantaisie. L’Éveil du Printemps qui date de 1891 provoque toujours autant de remous. Comment les thématiques de cette pièce sont-elles perçues et vécues dans le monde? La culture influence très fortement l’approche et la réception de l’œuvre, et peut provoquer bien des décalages. Entre documentaire et création théâtrale esthétiquement très dépouillée, le spectacle se veut réaliste et fantasmatique. Drôle, ludique, romantique, touchant et troublant à la fois, Long live the life that burns the chest interroge les thèmes de L’Éveil ici et ailleurs, parle d’Art, de sexe, de désir, d’amour mais surtout de construction d’identité. Sur scène, Jarmo Reha devient un écran sur lequel se voit projeter sa métamorphose due aux contacts des différentes cultures. Entre fiction et réalité, la représentation théâtrale joue sur différents degrés. Elle se construit devant le spectateur pour être sans arrêt interrogée et bousculée, et avancer petit à petit vers une fiction totale. -------------- Les représentations de Long live the life that burns the chest seront suivies d’une étape de travail du volet suivant de la tétralogie : Éther/After (qui sera créé au Théâtre Les Tanneurs en 2020-2021). Après avoir parcouru le monde, il est question ici d’interroger les thématiques de L’Éveil auprès de la jeunesse bruxelloise. Armel Roussel enquêtera auprès de jeunes pour connaître leurs rapports au désir, à la sexualité, à la mort, à l’autorité, aux rapports homme/ femme… Cette matière dramaturgique sera ensuite retravaillée sur le plateau avec des acteurs professionnels qui porteront cette parole intime de la jeunesse. Une petite mise en bouche de ce qui sera une grande fête théâtrale, une célébration dansée et musicale ! Spectacle en Français
    Lieu
    Théâtre Les Tanneurs
    Rue des Tanneurs, 75
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 512 17 84
    Réservation : +32 2 512 17 84
    info@lestanneurs.be
    http://www.lestanneurs.be
  • Sylvia

    05.11.2019  >  09.11.2019

    • Théâtre
    Figure de proue d’un féminisme plus poétique qu’engagé, Sylvia Plath se débattra toute sa vie entre son désir de répondre aux injonctions du rêve américain des années 50 et 60 (épouse et mère parfaite) et son besoin irrépressible d’écrire. Une contradiction profonde qui la mènera à la tombe. Auparavant, elle tirera de cette vie complexe un roman, The Bell Jar (La cloche de détresse) paru en 1963. Pour se pencher sur cette voix féminine, Fabrice Murgia a conçu un spectacle tournoyant qui donne à voir la richesse et le conflit intérieur de la poétesse américaine. Sur scène, neuf comédiennes incarnent Sylvia à différents moments clés de sa vie. Jeune fille dépressive qui fait sa première tentative de suicide à l’âge de 20 ans. Jeune femme exaltée par le pouvoir des mots. Auteure victime de la domination masculine. La grande originalité du spectacle réside dans son mécanisme à la lisière du théâtre et du cinéma. Car tout au long de la pièce, le spectateur assiste en temps réel à la conception d’un film projeté sur un grand écran. La caméra, dirigée avec virtuosité par Juliette Van Dormael, souligne le déchirement de l’artiste, filme les émotions au plus près des visages des comédiennes et suit les mouvements des différentes Sylvia du début à la fin. Une mise en abyme et un portrait sensible, encore enrichi par la sublime mélancolie des compositions musicales de l’auteure-compositrice belge An Pierlé.

    Lire la suite

    Figure de proue d’un féminisme plus poétique qu’engagé, Sylvia Plath se débattra toute sa vie entre son désir de répondre aux injonctions du rêve américain des années 50 et 60 (épouse et mère parfaite) et son besoin irrépressible d’écrire. Une contradiction profonde qui la mènera à la tombe. Auparavant, elle tirera de cette vie complexe un roman, The Bell Jar (La cloche de détresse) paru en 1963. Pour se pencher sur cette voix féminine, Fabrice Murgia a conçu un spectacle tournoyant qui donne à voir la richesse et le conflit intérieur de la poétesse américaine. Sur scène, neuf comédiennes incarnent Sylvia à différents moments clés de sa vie. Jeune fille dépressive qui fait sa première tentative de suicide à l’âge de 20 ans. Jeune femme exaltée par le pouvoir des mots. Auteure victime de la domination masculine. La grande originalité du spectacle réside dans son mécanisme à la lisière du théâtre et du cinéma. Car tout au long de la pièce, le spectateur assiste en temps réel à la conception d’un film projeté sur un grand écran. La caméra, dirigée avec virtuosité par Juliette Van Dormael, souligne le déchirement de l’artiste, filme les émotions au plus près des visages des comédiennes et suit les mouvements des différentes Sylvia du début à la fin. Une mise en abyme et un portrait sensible, encore enrichi par la sublime mélancolie des compositions musicales de l’auteure-compositrice belge An Pierlé.
    Lieu
    Théâtre National Wallonie-Bruxelles
    Boulevard Emile Jacqmain, 111
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 203 53 03
    Réservation : +32 2 203 41 55
    info@theatrenational.be
    http://www.theatrenational.be
  • Le Champ de bataille

    05.11.2019  >  23.11.2019

    • Théâtre
    Le Champ de bataille : En adaptant le roman de Jérôme Colin Le Champ de Bataille, Denis Laujol (Pas Pleurer et Fritland nous offre un spectacle sur l’amour familial où les sentiments sont à vif, comme sur un champ de bataille. Un spectacle destiné aux parents et à leurs enfants, qui devraient se reconnaître dans cette observation tendre et hilarante de la mutation adolescente.

    Lire la suite

    L’ennui avec les enfants, c’est qu’ils grandissent. C’est qu’un beau matin, sans prévenir, ils mettent des trainings, répondent par onomatopées et écoutent de la mauvaise musique (…) Ça coûte une fortune en crème anti-boutons, ça change d’humeur toutes les six minutes, ça a le nez qui pousse. Ça se traîne du divan au lit en mettant un point d’honneur à vous rappeler que vous n’êtes absolument pas à la hauteur de votre rôle de père. Ça vous empoisonne. Ça vous déteste. C’est cruel un enfant qui grandit. Comble de tout, une fois dépassé le mètre 50, ça cesse de vous considérer comme Dieu en personne. Et ça, il faut l’encaisser ! Désormais vous n’êtes plus rien, juste un étranger programmé pour leur gâcher l’existence et les empêcher de vivre. La quarantaine galopante, voilà ce que se dit ce père, enfermé dans les toilettes, ultime forteresse inviolable, où il consulte des dépliants de voyage, manière d’échapper pour de bon à la pesanteur du quotidien, avec d’un côté un fils aîné en pleine adolescence, de l’autre son couple en crise, sexuelle notamment. En adaptant le roman de Jérôme Colin Le Champ de Bataille, Denis Laujol (Pas Pleurer de Lydie Salvayre et Fritland de Zenel Laci) nous offre un spectacle sur l’amour familial où les sentiments sont à vif, comme sur un champ de bataille. Un spectacle qui questionne la violence sociale, notamment produite par l’école et la famille, mais qui n’est jamais dénué d’espérance car il est porté par une plume pleine de tendresse et de dérision. Un spectacle destiné aux parents et à leurs enfants, qui devraient se reconnaître dans cette observation tendre et hilarante de la mutation adolescente.
    Lieu
    Théâtre de Poche
    Chemin du Gymnase, 1 A
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 649 17 27
    Réservation : +32 2 649 17 27
    reservation@poche.be
    http://www.poche.be
  • Vide

    06.11.2019  >  20.11.2019

    • Théâtre
    Un saut dans le vide, un seul en scène improvisé.

    Lire la suite

    VIDE est un spectacle improvisé conçu comme un saut dans le vide. Il n’y a rien. Que le public et un comédien vide de tout. Au public de le remplir. Des micros dans la salle et au bar captent des bribes de conversation. Une bande son invite les spectateurs à s’exprimer. Un logiciel de reconnaissance vocale retranscrit en live sur un écran (sinon, un régisseur) les mots captés. Au bout de quelques minutes, le spectacle commence. À la fin (ou pendant) chaque impro, les mots ou les situations qui ont été jouées sont surlignées. Il peut y avoir entre 1 et 15 improvisations jouées.
    Lieu
    L'improviste
    rue de Fierlant, 120
    1190 Forest
    http://www.improviste.be/
  • Walter

    06.11.2019  >  22.11.2019

    • Théâtre
    Un marionnettiste capricieux se fait dépasser par sa marionnette ou plutôt, elle devient tellement le prolongement de lui-même qu’elle en vient à gérer sa vie…

    Lire la suite

    Walter est une fiction, une histoire incroyablement fausse mais dont on rêverait qu’elle soit vraie ! Un marionnettiste capricieux se fait dépasser par sa marionnette ou plutôt, elle devient tellement le prolongement de lui-même qu’elle en vient à gérer sa vie… Il est taiseux, elle ose parler, il est jaloux, elle se moque de tout ! Un récit à la croisée des chemins entre l’oeuvre de Collodi et celle de Stevenson et de son célèbre Dr Jekill et Mr Hyde. ► Du 6 au 22 novembre Le mercredi 19h - Jeudi et vendredi à 20h30 Lundi-théâtre : 18.11 à 20h30 (6€) Deux représentations le jeudi 07.11 : à 14h et à 20h30 Scènes d'envol les 6, 7 et 8.11 en soirée : 8€ en prévente
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • Bocal

    06.11.2019  >  22.11.2019

    • Théâtre
    Une comédie tragique, aquatique et musicale en 1 acte.

    Lire la suite

    Un bocal sur une table. Un poisson rouge dans le bocal. Le poisson se prénomme Octave. Octave observe. Il observe Vinciane et Dimitri. La mère et le fils. Vinciane a préparé le souper. Dimitri mangera beaucoup. Elle ne touchera pas à son assiette. Car ce que s’apprête à lui annoncer son fils dépasse l’entendement. Peut-être qu’en danois, ça passera mieux... Une comédie tragique, aquatique et musicale en 1 acte. "Nous avons tous notre propre bocal. Nous tournons en rond, cherchant une issue. Mais où que nous soyons, nous nous retrouvons face à une vitre concave qui déforme l’image que nous voudrions avoir de nous et du monde." ► Du 6 au 22 novembre Le mercredi 19h - Jeudi et vendredi à 20h30 Scènes d'envol les 6, 7 et 8.11 : 8€ en prévente
    Lieu
    Les Riches-Claires
    Rue des Riches Claires, 24
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 548 25 80
    Réservation : +32 2 548 25 80
    accueil@lesrichesclaires.be
    http://www.lesrichesclaires.be
  • José-André Lacour - Le caméléon des lettres belges

    07.11.2019  >  13.11.2019

    • Exposition
    Né à Charleroi, il a su rester belge, sur son passeport comme dans son écriture, comme en témoigne Le rire de Caïn, sa dernière œuvre aujourd’hui rééditée à la Table Ronde.

    Lire la suite

    Connaissez-vous José-André Lacour ? Nous non plus, aurions-nous répondu avant que la Maison du Livre ne reçoive la proposition de commémorer le centenaire de sa naissance, découvrant alors, parmi une liste impressionnante : La mort en ce jardin, L’année du bac, Panique en Occident, Opéra conjugal... C’était donc lui ! ce fut aussi, sous divers pseudonymes, d’innombrables et parfois improbables livres "de genre" : romans d’aventures, érotiques, fantastiques, polars, westerns... José-André Lacour a été dramaturge, scénariste, traducteur. Il a adapté Ouragan sur le Caine, prêta sa plume à Maurice Druon, partagea un pseudonyme avec Jean-Claude Carrière... Soirée de vernissage • Jeudi 7 novembre de 18h30 à 21h Introduction par Jacques DE DECKER, Secrétaire perpétuel de l’Académie Royale de langue et de littérature françaises de Belgique. Lectures d’extraits par Anne LACOUR, fille de José-André Lacour. Témoignage de France CAMBIER, romaniste et auteure d’un mémoire sur l’œuvre de José-André Lacour.
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • Antigone in the Dark

    07.11.2019  >  17.11.2019

    • Spectacle
    Monologue opératique en anglais pour soprano, six musiciens et vidéo d’animation

    Lire la suite

    « Where were you Creon? ». Ce cri déchirant d’Antigone, adressé au Roi Créon peu avant de finir sa vie emmurée dans une caverne, résonne toujours en écho aujourd’hui. Où était-il ? Où était l’Autorité quand les jeunes frères d’Antigone se sont entretués ? Pourquoi ne pas avoir tenté de désamorcer le conflit, favoriser la prévention à la répression ? Poussée dans le dos, Antigone entre sur la scène vide qui représente une caverne obscure, celle qui lui servira de sépulture. Elle salue son frère Polynice à qui elle a offert les rites funèbres traditionnels afin de lui permettre d’accéder à l’au-delà. Par son action, elle s’est positionnée en hors-la-loi, car elle désobéissait à l’édit du Roi Créon qui voulait condamner Polynice à un errement éternel. Antigone accuse Créon d'avoir causé la mort de ses frères car il était en mesure de tout éviter. Une berceuse funèbre guidera Antigone entre nostalgie, colère et désespoir. Avant de mourir, elle avertit Créon que beaucoup d’autres le défieront à l’avenir et oseront s’ériger contre les injustices causées par le pouvoir : « You won’t see me anymore, but many are coming now, like me ! ».
    Lieu
    Théâtre Poème
    Rue d'Ecosse, 30
    1060 Saint-Gilles
    Tél : +32 2 538 63 58
    Réservation : +32 2 538 63 58
    reservation@theatrepoeme.be
    http://www.theatrepoeme.be
  • Nouveau spectacle En rodage !

    07.11.2019  >  09.11.2019

    • Spectacle

    Lire la suite

    Déjà 3 années se sont écoulées depuis la création de son précédent show à succès " Retourne dans ton pays ". Et en 3 ans, il s’en est passé des choses... Le moment est donc venu de vous raconter tout ça... mais pas de n’importe quelle manière ! Pour son troisième opus, Abdel Nasser a décidé de construire ce spectacle avec vous. Venez découvrir le processus de création de son prochain one-man-show dans une ambiance décontractée, intimiste et réservée à un petit comité. Écrit et interprété par Abdel Nasser Dirigé par Rachid Benbouchta .Photo de Tomas Artuzzi. En coproduction avec la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale et l'asbl Rions Ensemble.
    Lieu
    Maison des Cultures et de la cohésion sociale de Molenbeek (MCCS)
    Rue Mommaerts, 4
    1080 Molenbeek-Saint-Jean
    Tél : +32 2 415 86 03
    mccs-hcss.info@molenbeek.irisnet.be
    http://www.lamaison1080hethuis.be
  • Alma Söderberg Entangled Phrases

    08.11.2019  >  09.11.2019

    • Spectacle

    Lire la suite

    Armés de leur calme sensuel et de précision poétique, trois performeurs utilisent leur voix pour mettre en son chacun de leurs mouvements. Ensuite, c’est au tour du son de diriger le mouvement. Progressivement, une œuvre polyphonique et polyrythmique se met en place, les différences entre le chant et la danse s’estompent. Ce mélange est leur réponse aux réflexes d’angoisse de la société et leur manière de créer à nouveau un espace (métaphysique) pour l’empathie et la complexité. Alma Söderberg est une chorégraphe et performeuse suédoise, basée à Bruxelles, qui travaille la musique et la danse. Elle utilise sa voix et son corps pour occuper l’espace, comme s’il s’agissait d’un instrument. De cette manière, elle étudie la relation entre l’auditif et le visuel : comment écoutons-nous lorsque nous regardons ? Dans ses performances solos Cosas, TRAVAIL et Nadita (qu’elle a déjà présentées à Beursschouwburg), son travail caractéristique sur la voix était déjà présent. Entangled Phrases est la première d’une série de représentations en groupe, qui continue à construire sur sa pratique solo de la voix et du mouvement et a été développé en étroite collaboration avec les co-performeuses Anja Muller et Angela Peris Alcantud. Pour chacune de ses performances, Alma Söderberg collabore avec l’artiste du son Hendrik Willekens, avec qui elle a également fondé le projet musical wowawiwa. Instagram almasoderberg.se photo © Anna Westphal As part of ‘We Love You’, a multidisciplinary programme on love beyond the romantic and the self - sep oct nov dec 2019. —   direction: Alma Söderberg, choreography and performance: Anja Muller, Angela Peris Alcantud and Alma Söderberg, sound: Dechat “Hendrik” Lewillekens, light: Pol Matthé, dramaturgy: Igor Dobricic, artistic advice: Anja Röttgerkamp, technical Direction: Nele Verreyken, production: Manyone, co-produced by: PACT Zollverein, Norrlandsoperan, Kunstencentrum BUDA in the frame of apap-Performing Europe 2020 – co-founded by Creative Europe Programme of the European Union, supported by: Vlaamse Gemeenschap, Swedish Arts Council (Kuturrådet), residencies at: Tanzfabriek, Inkonst, Kunstencentrum BUDA
    Lieu
    Beursschouwburg
    Rue Auguste Orts, 20 28
    1000 Bruxelles
    Tél : +32 2 550 03 50
    info@beursschouwburg.be
    http://www.beursschouwburg.be