Evénements du 26 janvier 2019

  • Anthony Strong

    26.01.2019

    • Concert
    « Cool Britannia! » Die Welt, Germany « A show you'll be talking about for years to come! » Litchfield Jazz Festival, USA « It’s impossible to withstand the dynamism of his live show » Libération, France « A major new talent » Metro, UK « La classe britannique » Sudouest, France MATT@

    Lire la suite

    En tant que grand fan de pop, Anthony Strong a conservé dans sa musique ses ingrédients préférés du jazz (l’harmonie, l’improvisation, l’instrumentation) et les a associé avec ce qui le touchait dans la pop (la voix, la concision de la forme, la prédominance rythmique). Anthony Strong est un jeune pianiste et chanteur anglais considéré par la presse anglaise et américaine comme la nouvelle star jazz de demain. Crooner jusqu'au bout des ongles, il réhabilite le style mainstream des années 50 avec le rythme comme maître mot. Influencé par Harry Connick Jr mais aussi par Bill Evans, Stevie Wonder, Joni Mitchell, Diana Krall, Burt Bacharach ou Chet Baker, il chante comme il respire et il joue du piano comme il chante... Jamie Cullum en est déjà fan : ''grand chanteur, grand pianiste'' !
    Lieu
    W:Halll - Centre culturel de Woluwe-Saint-Pierre
    Avenue Charles Thielemans, 93
    1150 Woluwe-Saint-Pierre
    Tél : 02-773.05.81
    Réservation : 02-773.05.88
    billetterie@whalll.be
    http://www.whalll.be
  • Plus Fort que la Hyène avec Joseph Ndwaniye

    26.01.2019

    • Cours, Stages et Ateliers
    Rencontre avec l'écrivain et « infirmier humaniste » Joseph Ndwaniye, auteur du roman « Plus fort que la hyène » paru en 2018 aux Editions La Cheminante, coll. « La Cheminante Jeunesse ».

    Lire la suite

    Savez-vous ce qu'est un inanga ? Ce mot aux syllabes bondissantes désigne « un instrument de musique qui ressemble à un bouclier sur lequel on aurait fixé des cordes », une sorte de cithare venue des terres rwandaises. Chaque note qui en émane s'inscrit sur la partition des temps passés, résonne dans la tradition des Anciens et diffuse des valeurs à maintenir. Un objet à ne toucher qu'avec respect et conscience. C'est aussi le cadeau que le grand-père mahanzi de Gato lui transmet à ses six ans, lors de son premier voyage au Pays des Mille Collines, et dont il lui révèle peu à peu les secrets. L'inanga devient alors le compagnon de fortune et d'infortune du petit bonhomme, un interlocuteur qui le soutient dans son quotidien : « Quand tu seras là-bas au pays des Blancs, il ne faudrait pas que tu arrêtes de jouer de ton inanga. Quand tu seras triste ou que tu auras mal, prends-le, fais-le vibrer et surtout parle-lui, il t'écoutera et te réconfortera. » Car Gato souffre d'un mal invisible irradiant en son être : la drépanocytose, une maladie de l'hémoglobine, héréditaire et incurable. Son enfance se déroule sur un tempo qui lui échappe, son existence étant rythmée par la douleur qui fluctue et advient par crises. Mais, grâce au pouvoir des sept cordes, il sera dorénavant plus fort pour traverser, avec sa famille, les épreuves qui l'attendent. Arrivera-t-il à imposer sa cadence ? Dans Plus fort que la hyène, Joseph Ndwaniye, écrivain et « infirmier humaniste », évoque par petites touches des problématiques intrinsèques à la maladie, ainsi que d'autres plus périphériques mais tout aussi importantes : la culpabilité liée à la souffrance des proches, le sentiment d'injustice partagé par l'entourage, l'incompréhension face à l'invisibilité du mal, etc. En dehors de sa poésie manifeste et de sa douceur, ce conte pour enfants est intéressant par la place qu'il laisse à la puissance de la parole. Celle-ci est libératrice quand on escalade son mur de silence et qu'on partage ses maux. Parfois, elle blesse, par ignorance et maladresse, mais elle apaise aussi par des mélopées, en kinyarwanda ou dans la langue de l'amour. Elle se fait protectrice en dissipant les ombres du non-familier ou en articulant des questions poignantes sur la Vie et la Mort. Elle peut dédramatiser lorsqu'elle est juste, précise, pédagogique. La parole et la musique, des armes essentielles dans le combat contre toute maladie... Samia Hammami La rencontre sera suivie d'une séance de dédicaces.
    Lieu
    Le Wolf - la Maison de la Littérature de Jeunesse
    Rue de la Violette, 18 20
    1000 Bruxelles
    Tél : 02- 512 12 30
    Réservation : 02 512 12 30
    info@lewolf.be
    http://www.lewolf.be
  • Dernières nouvelles du futur !

    26.01.2019

    • Divers
    « Mon père, ce robot ? » laissera sans doute bien des questions ouvertes. Au moment fixer notre programmation, aucune conclusion en vue.

    Lire la suite

    « Mon père, ce robot ? » laissera sans doute bien des questions ouvertes. Au moment fixer notre programmation, aucune conclusion en vue. L’équipe de La Maison du Livre, qui a connu le téléphone fixe, le fax, les disquette souples et le papier à lettres à envie de donner le dernier mot aux moins de 25 ans, biberonnés aux bits et aux mondes virtuels. Des jeunes ayant participé ou assisté au cycle prendront la parole pour dire leurs impressions, leurs désirs, leurs craintes concernant le futur en train de se construire. Afin d’en conserver la trace, la rencontre prendra la forme d’une émission, enregistrée en public, dans les conditions du direct. N’hésitez pas à nous contacter pour y participer.
    Lieu
    La Maison du Livre
    Rue de Rome, 24 28
    1060 Saint-Gilles
    Tél : + 32 (0)2 543 12 20
    info@lamaisondulivre.be
    http://www.lamaisondulivre.be
  • Pigeons

    26.01.2019

    • Théâtre
    Kevin et ses pigeons. Il nous raconte le jour du 701. Ce jour-là, il faisait bleu, très bleu… Avec son accent ch’ti et son vocabulaire de coulonneux, Kevin nous emporte dans son monde, celui de la colombophilie. Un jeu ? Un sport ? Une compétition pour gagner un maximum de yards ? Dans la bouche de Kevin, c’est avant tout une rencontre entre un enfant et un vieil homme.

    Lire la suite

    Kevin et ses pigeons. Il nous raconte le jour du 701. Ce jour-là, il faisait bleu, très bleu… Avec son accent ch’ti et son vocabulaire de coulonneux, Kevin nous emporte dans son monde, celui de la colombophilie. Un jeu ? Un sport ? Une compétition pour gagner un maximum de yards ? Dans la bouche de Kevin, c’est avant tout une rencontre entre un enfant et un vieil homme. Dans ses mains, c’est la beauté d’une aile, aux rémiges primaires et secondaires, où le blanc et le bleu se déclinent tout en nuances. Et, tout autour, le ciel, à perte de vue où l’on se met à guetter le retour du 701… Une fois de plus, Une Compagnie nous bouleverse par l’authenticité de sa démarche, la force de son jeu et une nouvelle histoire d’amitié et de transmission. Passionnant.
    Lieu
    Théâtre La montagne magique
    Rue du Marais, 57
    1000 Bruxelles
    Tél : 02-210.15.90
    Réservation : 02-210.15.90
    info@montagnemagique.be
    http://www.theatremontagnemagique.be
  • River Jazz Night : Nicolas Kummert "Sym"

    26.01.2019

    • Concert

    Lire la suite

    Aucun doute, la Night est faite pour lui : Nicolas Kummert aime les invitations au voyage. Entouré de musiciens et danseurs exceptionnels, il vogue de Reyjkjavik à Phnom Penh, en passant par Dakar et Manchester. Sa rivière sera aussi intérieure, comme un souffle vital liant le coeur, les poumons et le ventre…Retour ligne automatique Tout au long de cette nuit, retrouvez à ses côtés les danseurs Fatou Traoré, Yiphun Chiem & Yvan Bertrem ! Relâcher la tension et se laisser aller aux rythmes lancinants, aux pulsions. Ecouter son corps, chalouper, et faire de chaque mouvement un abandon de plus vers la transe. Musique et danse flirtent et se cherchent, elles sont l’expression privilégiée de la volupté, du charnel, du viscéral. Ambiance joyeuse et généreuse pour finir ce voyage... en sueur !
    Lieu
    Théâtre Marni
    Rue de Vergnies, 25
    1050 Ixelles
    Tél : 02-639.09.80
    Réservation : 02-639.09.82
    info@theatremarni.com
    http://www.theatremarni.com
  • River Jazz Night - Nicolas Kummert (BE)

    26.01.2019

    • Concert

    Lire la suite

    ▢ Descriptif : Aucun doute, la Night est faite pour lui ! Nicolas Kummert aime les invitations au voyage. Entouré de musiciens et danseurs exceptionnels, il vogue de Reyjkjavik à Phnom Penh, en passant par Dakar et Manchester. Sa rivière sera aussi intérieure, comme un souffle vital liant le coeur, les poumons et le ventre… Tout au long de cette nuit, retrouvez à ses côtés les danseurs Fatou Traoré, Yiphun Chiem & Yvan Bertrem ! Nicolas a composé la musique de ce trio autour des battements du coeur et autres sons humains, pour que les trois improvisateurs puissent nous proposer leur interprétation de ce qui fait notre,musique intérieure. Choix subtil d’un trio peu commun, chaque instrument donne sa voix et sa pulsion au projet, poétique et intimiste. ▢ Tarifs et réservations : 10€ (Jazz Station uniquement) / 25€ (pass Jazz Station, Senghor, Marni). Réservations fortement recommandées. https://shop.utick.be/?module=ACTIVITYSERIEDETAILS&pos=RIVERJAZZ&s=00F0C1FF-2578-01A1-E480-ABF877E53877 ▢ Accès et transports : Les cyclistes peuvent laisser leur vélo sans se préoccuper, dans l'enceinte de la Jazz Station. Les bus 29 et 351 s'arrêtent à deux pas, à l'arrêt Clovis. Les bus 60 et 63 s'arrêtent à Ambiorix, cinq pas. Le 61 s'arrête à Steurs, trois pas ! Les automobilistes doivent chercher pour se garer, mais ce n'est pas difficile. Le parking le plus proche est à Madou, de là 15 min à pied.
    Lieu
    Jazz Station
    Chaussée de Louvain, 193
    1210 Saint-Josse-Ten-Noode
    Tél : 02-733.13.78
    info@jazzstation.be
    http://www.jazzstation.be/